intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
cold water (skevo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 05/06/2017
howlers : 139
silver sickles : 0
two way mirror : z.rosebury
avatar : dasha sidorchuk
credits : balaclava
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t899-sera-game-of-survivalhttp://bloodtournament.forumactif.com/t851-sera-humans-are-often-more-stupid-than-they-realizehttp://bloodtournament.forumactif.com/t829-serafima-pile-ou-face
staff g1♕

staff g1
Dim 2 Juil - 20:02
cold water
SKEVO & SERA
Dehors, les étoiles disparaissent une à une et les premiers rayons du soleil pointent déjà le bout de leur nez. Nuits blanches qui défilent, nuits blanches comme témoins de ton quotidien. C'est une fois que le soleil se couche que tu te réveilles, Sera. Jeune enfant préférant vivre dans l'ombre, jeune enfant appelée par le travail une fois la nuit tombée. Quotidien bien différent des jeunes filles de ton âge, quotidien qui te convient néanmoins. Vie de malchance qui ne t'a jamais donné les mêmes occasions qu'aux autres, l'enfant abandonné ayant grandi dans les rues de la capitale anglaise. Ecorchée, piétinée. Jusqu'à ce qu'on ne t'offre un refuge. L'Absinthe, lieu de débauche. L'Absinthe, vendeuse de rêve aux sorciers venant voir les spectacles que vous leur proposez. L'enfant sauvage caché derrière son bar ; les bouteilles qui défilent entre ses doigts, les gorges de vos clients abreuvées. Les soirées se suivent mais ne se ressemblent pas et tu ne vois pas le temps passer; parce que tu aimes ce que tu fais, Sera. Mais malgré cela, tu vises toujours plus haut. L'envie de retrouver un quotidien similaire à celui de ton enfance, l'envie de ne plus faire partie du bas peuple. Les Blood Tournament, l'objectif visé. L'espoir de voir ton sang souillé enfin purifié.

Les portes du paradis finalement closes, quelques coups de baguettes te suffisent pour nettoyer ton bar. Ranger les bouteilles, nettoyer les verres restants, faire briller le comptoir comme neuf. Un sourire qui s'installe sur tes lèvres alors que tu contemples le travail. Si tes parents avaient su tout ce dont un sorcier était capable, peut-être ne t'auraient-ils pas fichue à la porte. Tu saisis la caisse magique dans laquelle se trouvent les profits de la soirée avant de quitter ton coin pour te diriger vers le fond de la la pièce, dans le bureau de votre chef. Trois coups secs sur la porte avant que tu ne pénètres dans l'antre de Skevo. Tes pas de velours qui se rapprochent de celui qui t'as offert un toit, la caisse soigneusement déposée sur le bureau de celui-ci. « Les bénéfices de ce soir. » La langue qui claque contre palais, l'accent des terres d'Ecosse qui vient briser le silence. « Bon chiffre d'affaire. » Un coup de baguette et le décompte de la soirée qui apparait sur le pupitre, à côté de la caisse. Tu t'installes sur le fauteuil sans même en attendre la permission, gamine impertinente. « J'espère que la soirée s'est déroulée sans encombres. » L'enfant caché derrière son bar ne voit pas tout ce qu'il se passe dans le cabaret. Aucun soucis à signaler pour ta part : nul client trop lourd, nulle altercation requérant que certains d'entre eux ne quittent l'Absinthe et ne soient ajoutés sur la liste noire de l'établissement. Parce que la réputation des lieux se doit être impeccable. Couverture parfaite à vos agissements. L'éclat des lieux pour mieux masquer l'obscurité qui vous guette. Le cabaret qui vous abrite n'est qu'un refuge de bandits.

the bloody throne - toute copie interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/05/2017
howlers : 144
silver sickles : 287
two way mirror : vega, l'étoile des o'hara ; sola, la bâtarde mcgregor.
avatar : chris pine.
credits : riverside&lachlan ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t808-inspire-ecrishttp://bloodtournament.forumactif.com/t807-le-reseauhttp://bloodtournament.forumactif.com/t800-skevo-maybe-life-isn-
grade 0

grade 0
Mar 18 Juil - 22:01
Cold Water
Sera Buchanan & Skevo Damasio

L'Absinthe.

Lieu saint des pêcheurs. Tenace marchand de rêves fugaces et dérisoires, qui se retrouvait à nager – ou plutôt, flotter – dans le cœur écumeux de cette mer de sombres conneries et de cauchemars récurrents. Plus théoriquement parlant, un immeuble branlant dont le squelette de béton glacé s'enfonçait dans la terre, avalé par les ordures et le bitume fracassé. Ouais, autrement dit, celui qui ne savait pas où chercher le cabaret ne pouvait se douter qu'il en existât un dans les bas-fonds de cet enchaînement de ruelles labyrinthique.

L'Absinthe, pour y arriver, il fallait déjà connaître l'endroit, s'y voir conduire ou inviter. Ça limitait la casse et les problèmes, en général. Et les clients appréciaient le principe, sans doute parce qu'ils se considéraient comme des privilégiés, bande de malheureux prêts à gratter la moindre miette d'importance. Skevo les comprenait ; de ce système, ils goûtaient du bout des lèvres aux privilèges dont bénéficiaient chaque jour les sang-purs et se rassasiaient d'une ambiance feutrée, particulière et rythmée.

À l'intérieur, soulignant les mouvements délicieusement déliés de danseuses aussi charmeuses que vénéneuses, des notes aux accents langoureux rebondissaient contre les murs parés d'ombres vertes. Les verres glissaient sur le bar, se remplissaient, se vidaient, se remplissaient à nouveau. Les mains se faisaient davantage incertaines, les regards devenaient des fenêtres vides, brumeuses, et les bouches s'asséchaient tandis que, sur le palais, continuait à couler l'oubli liquide de bouteilles aussi coûteuses que fatales. Doucement, la soirée se déroulait jusqu'à son terme et pendant que les derniers sursauts agités vibraient dans la bâtisse, Skevo se retrouvait peu à peu englouti dans la montagne de paperasse dont il devait s'occuper.

Toc, toc, toc.
Sauvé par le gong.


Rejetant une liasse de papiers ridiculement longs, il s'enfonça un peu plus dans son fauteuil, les jambes nonchalamment croisées sur son bureau, et attendit qu'un de ses collègues se montre. Pas besoin de leur signifier d'entrer, tous connaissaient le protocole de fin de soirée : il n'existait pas de protocole. Chacun venait comme bon lui semblait à l'heure qui lui plaisait. Sera ouvrait visiblement le bal, ce soir.

Sera, la jolie Sera. Une gamine qui méritait mieux, qui n'aurait pas dû se retrouver dans ce bouge à faire ce boulot minable dans lequel elle excellait tant. Elle s'invita, guillerette comme toujours, aérienne. À chaque nouvelle rencontre avec la demoiselle, elle continuait de lui évoquer une petite fée maligne qui serait sortie tout droit des contes de son enfance, avec les tâches de rousseur qui piquetaient sa peau diaphane et sa crinière de feu liquide.

« Les bénéfices de ce soir. », précisa l'ingénue en posant la caisse du bar sur son bureau. Ses origines roulaient sous sa langue, à chacun de ses mots, l’Écosse ondulant sous les voyelles et les consonnes, comme la Grèce se manifestait à lui, lorsqu'il prenait la parole. « Bon chiffre d'affaire. », ajouta Sera, tout en prenant place dans le lourd fauteuil qui trônait en face du sien. Un sourire entendu barra ses lèvres. « Et ton chiffre d'affaires à toi, jolie voleuse ? ». Aucun reproche ne troublait les élans amusés de sa voix ; si elle le désirait, il savait la demoiselle assez habile pour voler le ministre de la magie lui-même sans qu'aucun de ses gardes ne la remarquât. Alors, il la laissait faire. Qu'elle gonfle ses poches ne le dérangeait pas, tant qu'aucun scandale n'éclatait. Et si une telle chose se produisait, il réglerait le problème. Après tout, l'Absinthe était son territoire et chaque personne qui y travaillait bénéficiait de sa protection : il ne laisserait aucun intrus, même dans son bon droit, leur causer du tord.

« J'espère que la soirée s'est déroulée sans encombres. », reprit la voleuse aux allures de lutin, ce à quoi Skevo répondit par un haussement d'épaules. « Ouais, rien à signaler. Tout le monde s'est montré bien sage, mains dans les poches et porte-monnaies généreux. ». Malheureusement. S'il passa sous silence cette dernière partie, sa déception résonnait sans artifices dans son ton morne et monotone ; Sera pourrait aisément l'interpréter. « Et toi, p'tite fée ? Pas d'emmerdes ? ». L'interrogeant, il fit craquer ses phalanges. Putain, ce qu'il crevait d'envie d'en découdre. De se battre, de voler, tout, n'importe quoi : mais Skevo était un homme d'action et rester derrière un bureau commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs.
Code by Silver Lungs


Make me cold and take my soul
Take my heart and I'll restart ; please just let me fall apart. ©️lazare.
Revenir en haut Aller en bas
 
cold water (skevo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ezra Wheeler - Cold Water
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum