intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Fingers burning from wanting to touch you | Garrett & Elain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 433
silver sickles : 17
avatar : Ksenia Solo
credits : Pluplumes, EXCEPTION
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t599-elain-archer#7328http://bloodtournament.forumactif.com/t398-elain-the-luck-of-the-irish#3446http://bloodtournament.forumactif.com/t204-elain-talons-are-alwa
grade 1

grade 1
Jeu 22 Juin - 14:28
Garrett & Elain
Fingers burning from wanting to touch you

La boule au ventre, la gorge serrée, elle n’osait pas frapper à la porte devant laquelle elle se tenait. Sa main agrippant le morceau de parchemin qu’elle avait reçu la veille par hibou. Volatile bien vite reparti ensuite, la laissant seule dans sa chambre déjà plongée dans la pénombre, face à ses doutes, les questions qui ne cessaient de la tarauder depuis une semaine. Une semaine qu’elle n’arrivait à le chasser de ses pensées, ayant du mal à se concentrer sur la potion sur laquelle elle avait promis de travailler. Un baiser, un simple baiser. Et puis il s’était envolé, quittant la soirée donnée par ses parents sans autre forme de procès. Elle avait ensuite passé des heures à écrire, tachant ses doigts et sa robe d’encre, alors qu’elle exorcisait ses pensées en les couchant sur parchemin. Elle avait tout brûlé dès le lendemain matin, préférant éviter que quelqu’un tombe sur ces mots maladroits et qui pourraient la damner.

Toute la semaine, elle avait pourtant essayé de trouver ce qui pourrait rendre les visions de son cousin plus tolérable, ses réflexions étant certes interrompues plus qu’elles ne le devraient par le souvenir de la caresse de ses lèvres sur les siennes. Elle avait même été dans l’antre d’Aodhan pour tenter de trouver des ingrédients manquants, un peu de lotier, d’asphodèle ou de ballote, choses qu’elle n’aurait pas le temps de se procurer autrement, pas alors qu’elle planchait sur les mesures pour éviter que Garrett ne vomisse ses tripes ou ne s’endorme directement après avoir avalé le contenu de sa flasque. Le résultat de son travail était peu avenant, une odeur âcre, un gout amer, on était bien loin du felix felicis, même si elle avait rajouté un peu d’alcool au mélange histoire de le rendre plus tolérable. Et alors qu’elle se tenait là, le message encore dans sa main, papier froissé et encre étalée, n’osant frapper sur ce fichu battant, elle se dit qu’elle aurait peut-être dû incorporer un peu de rosée de lune. Elle retravaillerait le mélange en rentrant, elle devait déjà voir comment Garrett réagirait au mélange qu’elle avait tenté d’améliorer.

Sa main vint enfin cogner contre le battant de la porte. Deux légers coups qu’elle craignait déjà trop forts. La gorge sèche, elle passait son poids d’un pied à l’autre, ne sachant quoi faire de ses membres alors que ‘l’attente la rendait encore plus nerveuse. Allait-il faire comme si rien ne s’était passé ? Elle ne pensait pas, après tout, il lui avait envoyé son adresse comme convenu, mais cela ne voulait pas dire que les choses allaient être simples entre eux. Elle ne se faisait pas d’illusions sur ce point. Elle inspira profondément, pour tenter de calmer ses pauvres nerfs qui avaient été mis à rude épreuve durant cette longue semaine, elle mit sa main dans sa poche, ses doigts lâchant le morceau de parchemin pour venir se saisir instinctivement de la fiole contenue dans la poche de sa cape.

Son souffle s’étrangla lorsqu’elle entendit le mécanisme du verrou se mettre en branle. Mordillant ses lèvres, elle tenta de ne pas se crisper d’anticipation. Son cœur battant la chamade, elle plaqua un sourire timide sur ses lèvres alors qu’elle pouvait sentir ses joues se teinter de rose alors que la porte s’ouvrait. Elle ne l’avait pas même encore vu que déjà elle rougissait, jeune ingénue qu’elle était. « Bonjour Garrett » Souffla-t-elle doucement, laissant ses prunelles détailler son visage une nouvelle fois, comme si elle ne l’avait pas vu depuis des mois et non des jours. Elle déglutit péniblement, tenta de reprendre contenance. « Je…Je t’ai apporté ta potion. »


the bloody throne - toute copie interdite



   - Mind, use your power, Spirit, use your wings -
Revenir en haut Aller en bas
 
Fingers burning from wanting to touch you | Garrett & Elain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Legend of the burning sands
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Japan Touch Haru
» A TOUCH OF EVIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum