intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Sucker for pain ~ Zaveid Rosebury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 12/06/2017
howlers : 8
silver sickles : 0
avatar : Alexander Ludwig
credits : SuperJojo
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t912-d-rosebury-of-course-
grade 0

grade 0
Lun 19 Juin - 23:59
Les cris de l'impur qui s'était consumé pendant le repas semblaient encore résonner dans l'esprit de David Rosebury alors que les assiettes avaient depuis longtemps été débarrassées. Eut-il été dans un autre lieu, seul ou en compagnie de Maiev seulement, le plaisir ressenti lorsque les hurlements de douleur de cet homme atteignaient ses oreilles aurait pu mener à quelque chose de plus charnel, plus intense de plus personnel... Cependant toute sa famille n'était certainement pas prête à découvrir l'horrible vérité qui se dissimulait derrière le Rosebury modèle qu'il s'appliquait à être. Car si David ne cachait pas le plaisir qu'il ressentait lorsque l'odeur de la chaire rongée par les flammes flottait jusqu'à lui, il montrait bien moins volontiers jusqu'à quel point ce genre d'activité l'atteignait. Sans doute aurait-il été pire encore pour lui de résister à l'envie de laisser libre cours à ses instincts détraqués si l'impur s'était révélé être une femme, mais les femmes avaient sans doute trop de jugeote pour oser insulter les Dieux devant Aloy Rosebury.

Cependant, David n'avait pas dans l'idée de rester la victime de sa frustration du jour, pas alors qu'il avait les moyens de soulager un peu cette tension qui s'était emparée de son corps grâce aux cris de souffrance déchirant que le bûcher avait su tirer à cet impur. Ce soulagement tant attendu reposait simplement sur sa capacité à coincer l'une de ses proies favorites, or il se trouvait que David avait suffisamment étudié les plus grands prédateurs de ce monde magique pour en avoir retenu quelques techniques...

C'est donc dans l'un des couloirs de la modeste demeure Rosebury que le dernier né de la branche majeure tendit son embuscade. Ce couloir, David était sûr que sa proie allait l'emprunter, pour la simple et bonne raison qu'il menait directement à sa chambre, et que son cousin n'était plus suffisamment à l'aise avec sa propre famille pour pouvoir en supporter la conversation trop longtemps lorsqu'il se trouvait avec tant de monde. Oui, David n'aurait pas à patienter longtemps pour pouvoir soulager un peu sa frustration et il avait déjà pris la peine de préparer la pièce avec un sortilège insonorisant pour ne pas avoir à s'embarrasser de ce détail lorsqu'il aurait mis la main sur l'objet de sa chasse. Fébrile, il patientait en faisant rouler sa baguette entre ses mains, pressant son dos contre le mur juste à côté de la porte qu'il avait laissée ouverte pour parfaire son piège, certes simple, mais sans aucun doute efficace. Le Rosebury n'était capable de patience que dans deux situations bien distinctes : la première étant lorsqu'il étudiait une créature nouvelle, l'observant pendant des heures sans rien faire d'autre que de prendre des notes discrètes sur son carnet de terrain, l'autre étant directement relié à ses séances de torture avec les impurs qui avaient le malheur de croiser son chemin au mauvais moment. La proie du jour n'était pas exactement un impur, mais le caractère sans force de celle-ci en faisait de toute façon un être indigne qui méritait amplement la haine d'un homme comme David.

Soudainement, les mains s'immobilisèrent sur la baguette et tout le corps de David se raidit. Il venait d'entre des pas dans le couloir, des pas dont le son ne correspondait certainement pas au genre de chaussures que portaient ses cousines. Il ne compta qu'une personne à l'oreille et frémit d'impatience alors qu'il se tenait immobile, prêt à bondir au moment opportun. Lorsqu'enfin les bruits de pas furent à hauteur de l'encadrement de la porte, David surgit comme un diable hors de sa boîte, le poing en avant et vint percuter la mâchoire de Zaveid Rosebury avec un bruit sourd, l'étourdissant à moitié et envoyant une décharge de douleur dans sa main sans qu'il ne s'en préoccupe. Sans attendre, il éclata de rire et attrapa son cousin par le col pour le jeter à l'intérieur de la pièce qu'il ferma et scella magiquement derrière lui. C'était entre eux deux à présent.

-Eh bah alors, tu l'as pas vu venir ? Pas une vision ? Même pas un petit pressentiment ? Demanda-t-il d'une voix faussement compatissante. Il envoya un coup de pied dans le ventre de Zaveid avant de poursuivre avec froideur. Ton don est comme toi, inutile, indigne du nom que tu souilles avec ta simple existence.

Et la voilà enfin entre ses griffes, sa proie. Son cousin Zaveid qui était né avec tous les avantages que la vie pouvait possiblement lui donner. Son cousin qui n'avait pas été capable d'assumer cette place que David aurait été tellement plus à même d'occuper, son cousin qui avait préféré s'effondrer plutôt que de continuer à porter une responsabilité que David tuerait pour obtenir. Zaveid représentait tout ce que David n'était pas et c'était à ses yeux une raison suffisante pour le haïr et pour lui faire payer le fait de ne pas être digne de tous les avantages qui auraient du revenir à un homme tel que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 313
silver sickles : 629
two way mirror : s. buchanan
avatar : Max Riemelt
credits : Leana jolie
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t512-zaveid-let-s-pretendhttp://bloodtournament.forumactif.com/t433-zaveid-seven-devils-all-around-youhttp://bloodtournament.forumactif.com/t257-zaveid-uc
staff g2♕

staff g2
Mer 12 Juil - 15:48
sucker for pain
DAVID & ZAVEID
Le repas familial avait duré plus longtemps que prévu. Trop longtemps peut-être pour Zaveid, qui n'apprécie que moyennement les regroupements réguliers des Sombrals. Parce que malgré les apparences, les Rosebury sont moins unis qu'ils ne semblent l'être. Les secrets tus en échange de faux sourires échangés - et parfois aussi des regards lourds de reproches, plus honnêtes. Lui-même a des choses à se reprocher. Secrets bien gardé qu'il ne compte pas révéler, bien conscients que les siens - Aloy en particulier - seraient loin d'être cléments avec lui. Les larmes de sa benjamine, les flammes de la cheminée dansant alors à côté du crâne de celle-ci, tandis qu'il l'approchait toujours plus du feu. Il ne regrette rien, Zaveid. Il n'a pas changé de position. Parce que Maiev est une erreur de la nature, une abomination à laquelle il ne permettrait pas même de résister s'ils ne partageaient pas le même sang. Regrette-t-il de ne pas être allé jusqu'au bout? Oui, peut-être. Seul l'avenir sera en mesure de lui dire s'il a bien fait de l'épargner ou non.

Désireux de s'éloigner des siens pour un moment, il se retrouve à déambuler dans la demeure Rosebury, Zaveid. À la recherche de calme, de solitude. Un répit qui ne durera qu'un instant, avant qu'il ne doive rejoindre le reste du troupeau. À sa plus grande joie, les couloirs sont déserts. Nul bruit, nulle silhouette. Et il erre en silence, incertain de la direction qu'il a prise, aucune destination précise à l'esprit. Encore un pas en avant, et une violente douleur dans la mâchoire. Avant même qu'il ne puisse comprendre ce qu'il lui arrive, son cousin David le saisit par le col pour le jeter dans une pièce. Et il s'échoue sur le sol Zaveid. Faible, trop faible, pour pouvoir tenir debout face au Rosebury. Mais même s'il en avait la force, lui résisterait-il vraiment? « David, ça faisait longtemps. » L'ironie sachant qu'il l'avait quitté à peine quelques minutes plus tôt. Et dans tous les cas, les rencontres avec son cousin ne sont jamais assez espacées à son goût. Et il renchérit, le Sombral. Fausse compassion qui s'échappe de ses lèvres comme un venin. Médisance gratuite qu'il lui crache à la figure.

Un sourire narquois qui s'installe sur les lèvres de Zaveid, alors qu'il frotte sa mâchoire où le poing du Rosebury l'a trouvé. « Ca nous fait au moins un point commun, le fait d'être inutile. » Et il ricane, le fou. Se fiche bien de la vengeance de celui qui se trouve face à lui. Qu'il soit doux ou moqueur, sa sentence sera la même. « David Rosebury, le vilain petit canard de la fratrie. Celui dont le père aurait pu se passer au vu des réussites de ses aînés. » Le dernier de trois garçons, celui qui vaut moins que les premiers nés. Celui qui a grandit dans l'ombre des aînés. Mais il hausse simplement les épaules, Zaveid. Parce qu'il se fiche bien de la position de David, parce qu'il s'en est désintéressé au moment où celui-ci a décidé de le prendre pour cible. De l'indifférence, voilà ce qu'il mériterait. « Et puis entre nous, je me demande vraiment lequel de nous deux est le plus pathétique. Le voyant raté, ou celui forcé de se cacher pour tabasser son cousin, par peur que le patriarche ne découvre à quel point son fils est défectueux? » Et pourtant, il ne peut s'en empêcher. Le provoquer, encore et encore. Pour le rendre fou, le forcer à frapper plus fort. Pas qu'il aime ça, au contraire. Mais il espère, Zaveid, il prie Merlin à chacune de leurs rencontres. Pour qu'enfin David ne le libère de son calvaire. Pour qu'un jour, il aille assez loin pour l'envoyer dans l'Himel.
the bloody throne - toute copie interdite




Revenir en haut Aller en bas
 
Sucker for pain ~ Zaveid Rosebury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avi ¤ i'm just a sucker for pain.
» sucker for pain (ombre)
» kim hojoo + take my hand to the flame, i'm just a sucker for pain
» I'm just a sucker for pain ◊ Moïra
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum