intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Lets burn ribs and heretics ~ Rosebury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 12/06/2017
howlers : 8
silver sickles : 0
avatar : Alexander Ludwig
credits : SuperJojo
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t912-d-rosebury-of-course-
grade 0

grade 0
Mar 13 Juin - 1:27
A peine quelques mots avaient été prononcé. Quelques mots de trop, quelques mots tombés à l'oreille de la mauvaise personne au pire moment possible et ce fut tout le repas qui dut être décalé pour régler une affaire de blasphème. David n'avait pas entendu les paroles de cet homme et pour tout dire, il n'avait pas envie de les entendre. Tout ce qu'il avait besoin de savoir, c'était que l'aînée de ses cousines s'était trouvée sur son chemin lorsqu'il avait proféré ses insanités et qu'elle avait jugé nécessaire de lui faire expier son péché par les flammes.

Il n'y avait pas vraiment de protocole à respecter pour ses cas-là, pas vraiment de paroles rituelles ni de formules magiques ou de prière appropriée. Tous les Rosebury s'étaient simplement attelés à la construction d'un bûcher, s'aidant de la magie pour le monter le plus rapidement possible, puis avaient confisqué la baguette du criminel avant de l'attacher sur l'édifice artisanal qui venait d'apparaître dans le jardin du domaine. C'est alors avec une certaine satisfaction et un sourire plein de morgue que David écouta les accusations solennelles proférées à l'encontre du blasphémateur, puis qu'il apporta lui-même sa contribution en enflammant le bucher au moment opportun, sans écouter les supplications de plus en plus désespérées d'un homme qui ne méritait aucune pitié de la part des Rosebury. Une bien belle journée pour manger dehors.

Sans attendre que l'homme ne soit entièrement consumé, ayant suffisamment retardé leur repas pour châtier l'hérétique, ils allèrent s'installer à la table qui avait été dressé non loin de là pour profiter du soleil, tout autant que pour s'assurer que l'impie brûlerait correctement jusqu'au bout. C'est donc avec une bonne humeur et une énergie renouvelées par le spectacle imprévu dont ils allaient profiter que David entama le repas, satisfait de la façon dont tournait la journée.

-Voilà qui prouve bien que les Dieux veillent à ce que leur parole soit respectée, lança-t-il en attaquant l'entrée.

Un hérétique qui croise le chemin d'une Rosebury le jour même où toute la famille est en ville, voilà qui défiait toutes les lois du hasard. Seule la volonté des des Dieux avait placé cet homme sur la route d'Aloy, pour qu'il ne puisse plus polluer leur air avec d'outrageuses paroles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 313
silver sickles : 629
two way mirror : s. buchanan
avatar : Max Riemelt
credits : Leana jolie
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t512-zaveid-let-s-pretendhttp://bloodtournament.forumactif.com/t433-zaveid-seven-devils-all-around-youhttp://bloodtournament.forumactif.com/t257-zaveid-uc
staff g2♕

staff g2
Mar 13 Juin - 12:20
Douce mélodie au creux de son oreille. Lamentations de l'impur implorant son Dieu moldu, arrachant à Zaveid un sourire qui ne présage rien de bon. Il est déjà trop tard, ses prières ne pourront le sauver. Seul l'Ifrinn attend les blasphémateurs ; les hérétiques ne restent jamais impunis lorsque leur route a le malheur de croiser celle d'un Rosebury. Le crépitement des flammes n'est plus qu'un murmure lorsque leurs verres s'entrechoquent, lorsque les couverts commencent à attaquer le repas qu'ils se sont réservé. L'espace d'un instant, Zaveid se demande combien de temps survivra le malheureux, se demande quand les sons produits par sa voix s'arrêteront. Stupides paris qu'il faisait avec sa soeur aînée des années plus tôt, paris qu'il n'a par ailleurs jamais gagné. C'est Aloy la spécialiste et il n'est qu'un simple spectateur - rôle qui lui convient à merveille, profitant du spectacle à chacune de ses représentations. « Les impurs et leur fichu anglicanisme. Leur prétendu Dieu en toc n'a jamais daigné lever le petit doigt pour leur venir en aide. » Alors que les vôtres avaient tenté de vous communiquer au travers du don qu'ils t'ont offert. Personne n'osera dire à quel point ce don s'est révélé inutile cependant, pas lorsque la famille entière est réunie pour profiter d'un repas.

Le regard du cousin évité, mais la voix confiante qui prétend que tout va bien. Les échanges cordiaux pour mieux cacher ce qu'il se passe en profondeur, le sort que David lui fait subir et la soumission à laquelle Zaveid se résouts dans l'espoir d'atteindre l'Himmel. L'unité des Rosebury n'est qu'un leurre, une misérable mascarade. Tout le monde ici a des secrets qu'il préférerait ne jamais révéler aux siens. Le regard du sombral tombe sur la chevelure d'or de sa benjamine. Haine qui traverse ses pupilles l'espace d'un instant, avant de disparaître à nouveau.  

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 04/06/2017
howlers : 104
silver sickles : 30
avatar : jennifer lawrence
credits : schizophrenic
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t888-erheybe-rpshttp://bloodtournament.forumactif.com/t889-erheybe-heart-like-yours-is-rare-to-find#12125http://bloodtournament.forumactif.com/t823-les-reves-soulagent-u
grade 2

grade 2
Mar 13 Juin - 18:28
Le son l’agace, les hurlements l’ennuient profondément. Nul doute qu’un peu de silence pour s’entendre penser et entendre les autres n’eut été de refus, mais en vain, tandis que la victime beugle, prie un dieu qui n’a jamais daigné répondre à ses adorateurs. Cela, le cousin Zaveid le souligne bien, et l’Erheÿbe, cracker au bout des lèvres, ne peut que l’acquiescer. Mais déjà ses prunelles retournent à la page des sports de la gazette du sorcier, détaillant le résultat du match qu’elle a manqué la veille, grapcorne hors des frontières responsable. Rien de très glorieux, et finalement, déserte la gazette pour la laisser de côté et se concentrer de nouveau sur le repas qu’elle partage avec ses cousins. Ceux-là sont certainement bien plus extrémistes qu’elle. Elle ne prétend pas aimer les impurs, leur trouve simplement une certaine utilité. En ce jour, il aurait été bien plus judicieux de laisser le malheureux construire lui-même son propre bûcher, histoire de voir à quel timing il aurait préféré être brûlé. Un rapide coup d’œil vers la plateforme, et un désespoir en fond de gorge. L’agonie va durer des heures à l’allure où le feu se propage. Choquée ? Elle ne l’est plus depuis longtemps, presque une tradition chez les sombrals. « Tu peux me passer la salade ? » glisse t’elle entre deux crackers, avant de dérober un petit pain aux céréales. Conversation banale pour un barbecue de viande humaine. « Trois mornilles qu’il hurle pendant 1H. » lance t’elle en guise de remerciement au plat passé. Les paris sont lancés, elle ne doute pas un instant que le reste de la tablée suivra la donne. Généralement, la gagnante n’est autre que la plus âgée de ses cousines, l’experte en bûcher. À croire qu’il s’agit d’un passe-temps dont elle connaît tous les secrets. Mais qui sait, sur un malentendu… Tout peut arriver n’est-ce pas ?


The devil's going to set me free
I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains ▬ kaleo & bat'phanie ©
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 03/05/2017
howlers : 679
silver sickles : 665
two way mirror : Siân Llewellyn/Aoife MCGregor
avatar : Riley Voelkel
credits : Lux Aeterna & Teddy & Lachlan le parfait <3 (avatar) Solosand (code signature) dreadwolf (gif)
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t491-aloy-i-am-ruthless-and-callous-and-vicioushttp://bloodtournament.forumactif.com/t446-aloy-i-set-fire-to-the-rainhttp://bloodtournament.forumactif.com/t367-aloy-i-am-a-brutally-
grade 2

grade 2
Mar 13 Juin - 20:43
Son regard ne quitte pas les flammes qui dansent un peu plus loin. Silencieuse, elle se délecte des cris du mécréant. L’infâme blasphème résonnant encore dans sa boite crânienne.  Merlin n’est qu’un imposteur. Phrase à ne pas prononcer en sa présence. Elle s’est faite juge et juré. L’accusé désigné coupable. La punition mérité. Elle ne porte qu’un intérêt limité à sa famille attablée à ses côtés. Les yeux rivés sur l’idiot. Il y en a un autre qu’elle aimerait bien voir sur le bûcher. Un goujat. Un idiot. Un impur. Thybalt. Rencontre désagréable au marché noir. Qu’importe, elle se console avec l’impie. Un sourire se dessine sur ses lèvres alors que les cris du malheureux s’intensifient. « Me prendrais-tu pour une personne clémente, Donovan ? » Le prénom de la cousine qui sors avec dédain. Elle a prit la mauvaise habitude de l’appeler comme son oncle le fait. Habitude et légère satisfaction de la privé d’un prénom plus original. « Crois-tu vraiment qu’on s’est donné toute cette peine, juste pour qu’il crame aussi rapidement ? » Elle daigne enfin se retourner vers sa cousine, lui accordant un regard dur et étrange. « Mais il est vrai que, de ta part, je ne devrais pas m’attendre à grand-chose. » Le jugement. Parce que Erheÿbe a le malheur d’avoir une mère qui ne convient pas à Aloy. Parce que la cousine est jugée trop faible, trop gentille, trop différente. Pas assez Rosebury en somme. Elle pose son regard sur Zaveid, le sourire revenu sur ses lèvres. « Il me semble me souvenir que tu n’étais pas si mauvais à ce jeu, Zaveid. Tu en dis quoi toi? » Taquine. Comme pour lui rappeler qu’elle obtenait bien trop souvent la victoire. Elle porte son intérêt sur David, quelques secondes. « Et toi cousin? » Malicieuse. Elle repose son regard sur les flammes qui mordent toujours la peau de l’innocent. Le pauvre, sait-il qu’il lui est coutume d’étouffer ou raviver les flammes afin que le temps de la flambée s’accorde au mieux avec ses prédictions (tricherie fourbe qui lui a permis de gagner à répétition les paris familiaux) ? Sait-il qu’elle est d’humeur massacrante et qu’elle compte se ravir de ses cris pour un long moment encore ? Sans doute que non.


Take me to church.
I'll worship like a dog at the shrine of your lies I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death Good God, let me give you my life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 13/05/2017
howlers : 226
silver sickles : 594
avatar : camila bb mendes
credits : rhumanesque (avatars) mogo (gif signa) noxy (signature) rhumanesque (aesthetic)
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t1120-i-don-t-follow-rules-i-make-them-princess-eleanor#14811http://bloodtournament.forumactif.com/t1119-dancing-on-the-moon-princess-eleanorhttp://bloodtournament.forumactif.com/t1112-in-peace-vigilance-p
grade 1

grade 1
Mer 14 Juin - 9:08
Si il y a bien une chose qui va te manquer lorsque on t'aura passé une royale bague au doigt, c'est bien ce genre de moment. Ce genre de moment délicat et rempli d'amour. Le pire, c'est que ce n'est même pas ironique à cent pour cent, car tu es de celles, dérangées, que les cris d'un impurs sur le bûcher... apaisent. Pour rester dans la décence de l'instant familial. Plus qu'une simple distraction, c'est un devoir mais également et surtout à tes yeux, Maiev, une véritable source de satisfaction et de plaisir.
Le tout accompagné d'un délicieux repas, scintillantes têtes blondes regroupées autour de la table, que demande le peuple ?

Pourtant tout n'est pas des plus rose ( BURY AHAHAHAHAHAH pardon ) autour de l'assemblée et entre les membres qui la composent. Plus que jamais, tu sais ne plus être la seule à cacher des petits secrets honteux mais, encore une fois, ce sont les apparences qui priment. La mascarade, la mise en scène parfaite et toi, Maiev, benjamine de la tribue au visage d'ange souriant. Le regard haineux de ton frère aîné, tu l'ignores simplement. C'est ça, où grimper sur la table pour lui enfoncer la fourchette dans l'oeil et venir tremper le globe oculaire dans ta sauce pour le bouffer devant celui qui lui reste. A la place, elle détourne son attention sur Aloy et leur cousine Erheÿbe, commençant à lancer les paris sur la survie de l'impie. Cela te tire un sourire amusé alors que tu te ressers abondamment du vin. « Vous espérez vraiment un jour gagner un pari contre Aloy ? » La question est tant adressée à ta cousine qu'à ton frère et son cousin, ce dernier à qui tu offres un autre sourire amusé et complice. « C'est jeter son argent par la fenêtre, » que tu lâches avant de boire une gorgée de vin,
celle-ci s'accordant parfaitement avec les plaintes du futur cadavre calciné. Tu te moques gentiment mais les faits sont là : Aloy ne perd jamais un seul pari concernant la potentielle durée de vie des victimes hérétiques de leurs petites sauteries, et quelque part cela t'amuse de voir le reste de la famille tenter à chaque fois des nouvelles techniques ou supposition pour remporter quelques pièces d'argent.



we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 12/06/2017
howlers : 8
silver sickles : 0
avatar : Alexander Ludwig
credits : SuperJojo
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t912-d-rosebury-of-course-
grade 0

grade 0
Mer 14 Juin - 16:33
Même si ça lui en coûte, David ne peut qu'acquiescer aux paroles de son cousin. Sa vision de la foi n'a de doute façon jamais été un sujet de reproches à son égard. Son seul problème avec lui était la faiblesse évidente dans laquelle il se complaisait, son incapacité à assumer une position qui lui revenait de par sa naissance, alors que lui-même était relégué au dernier rang des siens à cause de sa position dans l'héritage. Ses phalanges craquèrent douloureusement lorsqu'il serra le poing, mais il se força à garder son calme, évitant Zaveid du regard et sautant sur l'occasion fournie par Erheÿbe pour occuper ses mains le temps de lui donner le plat à salade.

Sans faire de commentaire sur la sécheresse des paroles d'Aloy envers leur cousine, David reporta son regard sur l'homme attaché au bûcher, calculateur. Le repas allait sans doute durer un long moment et David ne se lassait pas de l'entendre hurler, rien que pour ça il espérait qu'il tiendrait au moins jusqu'au dessert. Eut-il été seul, il serait sans doute resté auprès de lui, riant aux éclats en ajoutant d'autres raisons de hurler à celle déjà présente sous ses pieds. Faire durer le plaisir en le regardant brûler lentement était une idée agréable, mais participer plus encore à l'expiation de son hérésie saurait réveiller en lui des sensations à nulle autre pareille. La voix de Maeiv le ramène à la table, et son sourire fit écho au sien. De toutes les personnes attablées, elle seule pouvait réellement comprendre le plaisir coupable qu'il prenait en ce genre d'activités.

-Le jour où je perdrai pour de bon sera celui où j'arrêterai de jouer ! Se contenta-t-il de répliquer avec bonne humeur. Un Galion qu'il sera encore en vie pour nous voir prendre un dessert.

Son sourire s'élargit lorsqu'un cri plus perçant que les autres vint s'échouer dans ses oreilles. Pour un peu, il en aurait des frissons.

-Tu es sûre de ne pas vouloir te lancer, Maiev ? Même pas un petit pronostique ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 22/06/2017
howlers : 77
silver sickles : 494
avatar : Imogen Poots
credits : Fassylover & astra
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t978-charity-pray-to-the-moonhttp://bloodtournament.forumactif.com/t955-charity-without-faith
grade 0

grade 0
Dim 2 Juil - 22:11

   
   
Parfait temps pour un repas de famille, se retrouver tous et partager un repas dans une unité qui n'est que d'apparence. Forcément, qu'il fallait qu'un passant commette le crime d'insulter Merlin en leur présence, brève interrogation de si Aloy a usé d'un sort pour le pousser à prononcer les mots impies avant de se résigner. Bûcher bâti, homme en feu, hurlements dysphoniques qui accompagnent les plats. Imbécile. On ne blasphème pas dans le domaine des Rosebury, soupir étouffé alors que la nourriture prend un goût de cendres dans sa bouche qu'elle tente de chasser d'une gorgée d'eau. Il tuerait sans doute pour en boire, pour qu'ils daignent prendre pitié et l'asperger, regard contemplateur tombant sur le verre. Telle quantité n'éteindrait pas son avant-goût de l'Ifrinn, ne servirait à rien d'autre que lui offrir une seconde d'espoir avant que le tourment reprenne de plus belle. Dérober la salade à sa sœur plutôt que de continuer à y penser, pour s'en servir, dissimuler la viande délaissée dans l'assiette et tenter de cacher le goût des cendres. La viande était trop cuite de toutes façons, comme toujours, pas assez de sang pour satisfaire ses appétits.

"Cinq Gallions qu'il vivra jusqu'à ce que nous ayons fini notre repas."
Parce qu'une heure serait trop courte pour satisfaire la soif de sang d'Aloy, David et Maïev, qu'importe que d'autres à table ne souhaitent qu'abréger les souffrances de l'homme, et qu'Aloy gagne toujours ses paris. Elle aurait préféré une autre méthode d'expiation de ses péchés, mais qu'importe. La salade est meilleure que la viande, au moins. Quoiqu'un peu difficile à avaler. Rien à voir avec le cri perçant qui a déchiré la tranquillité apparente de leur repas. Il a insulté leur ancêtre, après tout. Nouvelle bouchée, avant de proposer de l'eau à sa sœur et de retomber dans le silence. Il aurait été plus clément de l'enfermer avec elle à la pleine lune. Il aurait moins souffert. Probablement même survécu, pour se repentir et se convertir le lendemain. C'eut été préférable, pas qu'elle puisse le dire. Mieux vaut maintenir le silence, et le consensus de façade sur la situation. "Zaveïd, peux-tu me passer les sandwichs au saumon ?" Ignorer, se boucher les oreilles, et manger. Sourire, et ne rien dire de signifiant. Avec de la chance, son pari signifiera que les souffrances de l'homme seront abrégées.


❝ wild beasts wearing human skins❞ We need more love, to supersede hatred, We need more strength, to resist our weaknesses, We need more inspiration, to lighten up our innermind. We need more peace, to stay in harmony with our brethren, We need more forgiveness, not vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 313
silver sickles : 629
two way mirror : s. buchanan
avatar : Max Riemelt
credits : Leana jolie
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t512-zaveid-let-s-pretendhttp://bloodtournament.forumactif.com/t433-zaveid-seven-devils-all-around-youhttp://bloodtournament.forumactif.com/t257-zaveid-uc
staff g2♕

staff g2
Dim 2 Juil - 22:46
Il hausse les épaules Zaveid devant ces pronostiques, alors que les cris de l'impur résonnent de plus en plus fort à ses oreilles, faisant presque vibrer ses tympans. Il n'était pas si mauvais à l'époque non, mais le Sombral est fatigué ; moins compétent qu'il ne pouvait se targuer de l'être à l'époque. Il jette un oeil vers le bûcher, les flammes dansantes qui se reflètent dans ses prunelles bleues. L'indifférence sur le visage du sorcier. Le néant ; le coeur éteint qui ne palpite pas le moins du monde devant ce spectacle. Et pourtant il apprécie cela. Les sacrifices à Merlin, à leurs Dieux. Le monde qui est peu à peu nettoyé de la souillure qui l'habite. « Il n'a que la peau sur les os, il n'a pas la bonne carrure pour tenir si longtemps. Dix galions que ses cris s'arrêtent avant que l'on ne ne passe au dessert. » Non pas pour contrarier Charity, mais plutôt David. Le regard de défi lancé à son cousin, qu'il espère battre à plate couture. Prêt à se gaver jusqu'à ce que les cris cessent rien que pour clouer le bec à cette enflure, pas même capable de terminer le travail lorsqu'ils se retrouvent entre quatre yeux. D'un sourire, il détourne les yeux pour tendre l'assiette de dits sandwiches à sa cousine. Charity, celle qu'il pouvait presque considérer comme son égale. L'autre Rosebury damnée des dieux. « Mais qu'en pense l'experte en la matière? » Les épaules encore une fois haussée alors qu'il enfourche un nouveau morceau de viande. Il peut déjà pressentir que cette soirée ne se déroulera pas sans accrocs. Non pas par son don, mais par la façon dont celui-ci a débuté.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

s'adresse au peuple

Revenir en haut Aller en bas
 
Lets burn ribs and heretics ~ Rosebury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn W. Rosebury : Roses have thorns they say...
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» Lets the show begin !
» Louys - A fire needs a space to burn
» Pap Benoît XVI mande afriken ak ayisien pou yo sispann vole lougarou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum