intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Sade ♦ lorsque l'étreinte se fait mortelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 14/05/2017
howlers : 20
silver sickles : 0
avatar : Adrien Sahores
credits : ava (C) flightless bird
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t910-sade-lorsque-l-etreinte-se-fait-mortelle#12379http://bloodtournament.forumactif.com/t844-sade-passion-de-luxur
grade 1

grade 1
Lun 12 Juin - 22:04
Sade O'Hara
voir, c'est croire, mais sentir,k c'est être sûr
célébrité

Prénom Moldu ou sorcier ? Ils ne peuvent le savoir, c'est pourtant cet homme, marquis ou comte selon l'instant, qui a donné son nom à ce garçon. Ses parents auraient pu utiliser l'un des prénoms de cet homme, mais ils ont préféré son nom. Il était cet érudit à contre courant, cet homme à l'avenir tragique. Sade. Nom Cerbère vicieux. Animal sauvage tenu en laisse. La beauté entretenue, crocs cachés prêt à mordre à la moindre des occasions. Destruction macabre, déchiqueteur de chair que l'on connaît sous un seul et unique nom. La jeunesse dans la pureté, O'Hara. Âge Fin de l'adolescence, début de l'âge adulte. Entre deux eaux, il est de ces derniers nés au sein de la famille. Fini l'âge bête qu'il dit, 22 ans. Sang Jeunesse au sein des enviés, il est de ceux que l'on nomme sang pur depuis quelques siècles maintenant. Métier Une place de choix au sein du Daily Prophet, sans pour autant être de ces journalistes de terrain. Aucun écrit, mais la réception de ces derniers. Les yeux et les oreilles qui traînent, il est l'assistant personnel du rédacteur en chef. Orientation sexuelle Futilité moderne qu'est ce classement, cette étiquette. L'acte charnel n'est pas amour aux yeux de ce garçon, il est une arme. Tantôt hétérosexuel, tantôt homosexuel ; la séduction est le sortilège qui sort de sa baguette. Se rapprocher, forniquer. Un moyen comme un autre de monter les échelons, de se rapprocher du trône. Ainsi, on peut le qualifier de bisexuel, conscient que l'acte charnel est un merveilleux moyen de pression. Situation amoureuse Dernier fils de la seconde partie de la famille mineure, il sait que le jour viendra de se fiancer, de se marier. Encore célibataire, il sera le jouet pour une alliance entre deux familles. Un garçon qui donnera son perpétuera la lignée, créera une alliance. Sans plus. Situation familiale. Second fils du dernier des trois frères O'Hara. Il est de ceux qui sont le moins bien placés en ce qui concerne l'héritage ; jalousie envers ses pairs, l'image d'une autre vie. Plus luxueuse, bien qu'il n'ait à se plaindre. Entouré d'un frère aîné et d'une soeur cadette, il est également fils d'une McGregor. Dragon et Cerbère se sont liés, l'ancienne famille royale irlandaise fait partie de son cercle ; des oncles, des tantes. Des idiots qui se sont laissés tromper. Milieu social Vénalité et amour du beau. Raffinement et élégance. Bien qu'issu de la branche mineure, le garçon fait partie de ses privilégiés qui ne comptent pas. Famille aisée, bien que l'argent ne soit jamais assez présente. Baguette magique D'une longueur de vingt-six centimètres, la baguette du jeune garçon est faite de bois de cerisier. D'une nature rigide, elle est composée d'un poil d'acromantula ; gigantesque araignée douée de parole, possédant un goût prononcé pour les proies de grandes tailles. Un ensemble qui fait de sa baguette, comme toutes les autres, un objet unique. Lieu de résidence Une famille qui ne vit pas sous le même toit. Chacun des frères O'Hara possède son propre manoir, vivant dans ce dernier avec femme et enfants. Le jeune sorcier vit avec ces derniers, entouré des siens. Un manoir appartenant à son père.
Groupe O'Hara. Type du personnage personnage inventé. Crédits avatar (c) flightless bird, gifs (c) giphy (c) tumblr
the walls came down
Une citation ici pour faire genre le gars cool
Irlande, nord-ouest de l'Europe, archipel des îles Britanniques. L'île est divisée en trois parties, trois familles ; le nord est McGregor, le centre est Archer et enfin, le Sud est O'Hara. Cette dernière est mienne, jeune lignée de sang pur dont je fais partie. Des honnêtes gens, qu'ils disent. Des personnes respectables. La société, l'étiquette l'impose. Se montrer sous son meilleur jour. Garder l'animal qui nous représente en cage, maintenu par des chaînes que l'on peut briser à tout instant afin de devenir ces créatures sauvages, indomptables. Chiens avides de sang, les babines relevées et les canines apparentes. Prêt à bondir sur la proie qui devient nôtre, laissant nos crocs s'insérer dans un geste rapide, vif et ne laisser que morceaux derrière nous. Mi-Cerbère mi-Dragon, voilà ce que je suis. Rejeton d'un mariage arrangé entre deux êtres que tout pourrait opposer ; ice or fire, ice on fire.

La pâleur de mon corps se reflète, miroir présent dans ma chambre. Nu face à ce dernier, je me regarde. M'admire. Beauté glaciale à la chevelure noire, au regard foncé. La froideur habituelle disparaît le temps d'un instant. Le coin de ma lèvre s'étire, un léger rictus en coin s'affiche sur mon visage. Cet après-midi, une rencontre importante se produira dans le domaine familiale. Rosebury et O'Hara, deux maisons connues pour la mésalliance commune qui les désunit. Une modification doit se faire, la religion doit s'intégrer. Sombral et Cerbère doivent oublier la rancoeur qui les unit. Ma pensée s'évade un instant, je n'ai jamais réellement compris ce qui ne nous liait pas. Une histoire latente dont je ne connais tous les aspects, sans doute.

L'invitation a été lancée il y a de ça plusieurs jours. Un Rosebury dans l'un des domaines O'Hara. Familles mineures, il est préférable de ne pas s'attaquer directement au sommet du patriarcat. Une lettre courte et concise, une invitation à une partie de chasse. Pas de précision en ce qui concerne les proies, ni le déroulement de cette dernière. Une simple heure de rendre-vous dans le domaine du dernier des fils des Cerbères d'Argents ; 13h30. Moment agréable pour se lancer dans une traque mortelle ou seul l'un des partis reste vivant ; chasseur ou chassé, il faut choisir.

Méthodiquement, je me prépare. Chaque événement requière sa tenue ; l'élégance est de mise, peu importe comment tout cela se terminera. Rien ne peut débuter sans que tout soit parfait ; tout d'abord, les hautes chaussettes enfilées avec soin. Par-dessus, un knickers à la teinte crème. Une chemise bleu marine, les manches retroussées au niveau des coudes. Un veston sans manche, fermé par deux boutons dorés et la touche finale, une paire de bottes montante sous le genou. Un ensemble prêt du corps, agréable à la vue bien que très classique. La situation l'oblige, selon moi. L'élégance n'est jamais à proscrire, bien au contraire. Toujours tirer à quatre épingles, même dans les moments les plus privés de ma vie ; secrète débauche. Le soin s'applique également à la coiffure ; cheveux retenu par une couche de gel, ligne crée afin de ne jamais les avoir dans le visage. Le temps se fait trop souvent venteux sur l'île. La rébellion capillaire n'est pas permise.

Baguette magique dans la poche arrière de mon pantalon, je suis présent dans le chenil, mon chenil. Ce lieu m'appartient, quiconque s'en approche sans autorisation de ma part se voit subir mes foudres. Reconnues comme mortelles, je ne fais pas dans la demi-mesure. Finir proie de chasse, le sort que trop d'impurs ont connus au sein de la maisonnée. Disparition soudaine d'un membre du personnel, il n'est pas rare que j'en sois la cause. Aidé par mes fidèles compagnons, mes huit molosses assoiffés de sang.

L'arrivée de mon hôte est pour bientôt. Une personne a été désignée par mes soins afin de l'accompagner jusqu'à mon antre, mon territoire purement canin. Une annexe isolée de la bâtisse familiale dans laquelle se trouve plusieurs cages spacieuses, la plupart occupées par mes chiens tandis que les autres servent de prison pour ce que j'appelle le gibier, ou encore de garde-manger. Une pièce m'est réservée, fermée et parfaitement isolée afin que je puisse y entreposer trophées, ainsi qu'un salon et un minibar. Les bruits de pas dans l'herbe encore mouillée se font entendre. Réflexe de chasseur, j'entends, me retourne afin de me retrouver né à né face à ces deux personnes. Ignorance parfaite pour la première, je joins mes mains tout en analysant cette seconde âme. Bien plus beau que dans mes pensées. Psycho rigide, inexpressif. Je laisse s'évader quelques mots en guise de salutation. « Bienvenue dans le domaine O'Hara ! » Ton glacial, malgré une envie de ne pas paraître malpoli. « Enchanté que vous vous joignez à moi pour cette petite partie de chasse. J'espère que cela vous plaira ! » Très léger rictus, un instant de convivialité qui s'évapore aussi vite qu'il est apparu. Je m'approche, laissant malgré tout une distance correcte entre nous. « Je suis Sade O'Hara, votre hôte de cet après-midi. La vue du sang ne vous effraie pas au moins ? » Un léger soupire, les mains se baissent au niveau du bassin, toujours entrelacées. La voix se fait malicieuse, le visage reste de porcelaine. « Mais qu'allons-nous chasser ? » Ironie, sarcasme ou maladresse ? L'amusement se fait intérieur, la froideur extérieure reste de mise. Bienvenue chez les O'Hara, Zaveid Rosebury.
Qualités. méticuleux ; organisé ; réfléchi ; patient ; bienséant ; consciencieux ; psycho rigide ; maniaque ; stratège ; rusé ; sportif ; élégant ; observateur ; cultivé ; comédien ; créatif ; ... Défauts. Mauvais perdant ; cruel ; sadique ; manipulateur ; ambitieux ; calculateur ; séducteur ; débauché ; alcoolique ; satyriasis ; superficiel ; insolent ; hypocrite ; joueur ; égoïste ; solitaire ; misanthrope ; ...
Patronus La laideur apparue lors de la première utilisation de ce sortilège. Tout d'abord elle serpente, utilisant l'espace comme terrain de jeu. Absence de gravité pour cette créature de deux mètres de longueur. Vint ensuite le moment, l'absence de beauté devient totale ; ouverture de la bouche, apparition des nombreuses dents. Elle fait fuir de par son apparence, elle n'attire pas la compassion, la murène géante. Miroir de Risèd La richesse, la notoriété. Un nom reconnu, il apporterait peur et respect avec lui. Il ne se voit pas roi, il se voit conquérant, la Grande-Bretagne sous l'entièreté de l'emblème O'Hara. Épouvantard Actuellement chien en laisse, il est toujours là. La forme de son épouvantard se veut simple, et également complexe. Pureté à laquelle il tient, il se voit les bras ensanglanté, avec des lettres de sang lisibles à travers sa chemise blanche. Une couleur rougeoyante qui préciserait ce qu'il est ; impur. Une peur incohérente, mais bien présente. Amortentia L'odeur du stupre. Mélange d'odeur pas vraiment glorieuse ; transpiration, sexe, alcool. C'est pourtant ce que sens le jeune homme, l'odeur de la débauche qu'il aime tant. Ancienne école Il est de ces anciens étudiants de Poudlard, envahissant les murs de cette belle Ecosse. Pour ce qui est de la maison qui l'a vu se construire, il s'est vu affilié à la beauté du bleu et argent ; Serdaigle. Un érudit.Particularités Aucune particularité à proprement parler ne s'échappe de son être. Sans en être une, liaison avec l'apprentissage familiale ; la magie noire et la bonne connaissance des maléfices. Sans être répertoriée, elle n'est pas à prendre à la légère.
numéro un. Fils d'une McGregor, le garçon a hérité de cet amour de la débauche que possède sa mère. Alcool et drogues sont quotidiennes chez lui, relation secrète et discrète avec les bas fonds impurs, moldus, dans lesquels il peut jouir d'amusement sans être sous les projecteurs. Un secret bien gardé, lui qui disparaît certains soirs sans aucun prétexte. La découverte d'un monde de néons, de laser et de house music qu'il apprécie particulièrement. Libérer l'animal le temps d'une soirée, loin des regards indiscrets des siens. Boire pour oublier, marijuana et cocaïne pour pimenter les heures. Bien que le sexe soit un moyen de pression selon lui, il n'est pas rare qu'il se laisse aller à la luxure durant ses échappées nocturnes. A deux ou à plusieurs, le gêne de la débauche McGregor est présent en lui, sous cette allure de O'Hara.

numéro deux. Il est naturel pour un membre de la famille O'Hara de jouer d'un instrument de musique. Tradition familiale qui se perpétue, jamais elle ne s'éteint. Le garçon s'est tourné naturellement vers le violon. Maîtrise, assiduité mais surtout excellence. Cours particuliers dès l'âge de six ans, il est aujourd'hui un excellent violoniste. Son instrument présent dans sa chambre, il lui est fréquent de se laisser aller à la mélodie ; passer le temps, se perfectionner ou tout simplement apprécier les notes créées entre ses mains. Un moyen de décompression qu'il apprécie.

numéro trois. L'amour du beau. O'Hara, ou mécènes. Naturellement attiré par l'art, ce dernier lui a été inculqué dès son plus jeune âge. Jeune homme à la connaissance certaine de ces différents domaines, le sien reste malgré tout la peinture sans pour autant qu'il n'ait aucune connaissance du septième art, ou encore de la musique. Bien que peu doué avec un crayon en main, il apprécie les toiles qui peuvent lui passer sous le regard. Seconde fascination pour le monde moldus dont il ne parle pas ; l'amour des musées, des galeries d'art. Un garçon qui joue avec le feu, s'approchant d'un peu trop près d'un monde qu'il est censé haïr de par l'enseignement inculqué. Ils lui sont inférieurs, et pourtant si créatifs.

numéro quatre. L'apparence physique, la beauté extérieure est importante à ses yeux. Superficiel à souhait, il a ce besoin d'être constamment parfaitement apprêté. Il en est de même lorsqu'il est dans la demeure familiale, il ne peut se contenter d'être simplement vêtu. Au minimum un jeans et un polo, sans parler d'une coiffure propre sans un cheveu rebelle. Le pratique d'un sport est également importante selon lui. Le corps ferme, les muscles apparents. La beauté est avant tout extérieure, l'image donnée doit être irréprochable. Idée paradoxale lorsque l'on peut voir les états dans lesquels il se retrouve souvent lors de ses sorties nocturnes.

numéro cinq. La pratique de maléfices. Une éducation comprenant cet art étrange, doux mélange de magie noire et de vengeance. Le jeune homme est ainsi capable de maudire avec une certaine facilité, connaissant de tête plusieurs maléfices pouvant nuire aux autres. Plus besoin de grimoire, le tout est encré dans son esprit. Il est également capable de les défaire, bien que sa préférence se dirige vers l'ensorcellement d'objet afin d'apporter malheur à quiconque le porte. Bien souvent, un cadeau de sa part n'est autre que le début d'une malchance sans précédent.

numéro six. Un amour pour les canidés. Ils sont bels et biens les seuls animaux appréciés par ce garçon, les chiens. Il en possède plusieurs, huit pour être exact. Tous des rottweilers. Animaux de races pour celui au sang pur, il ne pouvait concevoir cela autrement. Sa petite meute lui appartient, et personne ne peut toucher à ce qui est à lui. Il s'occupe de ces derniers, les soigne et les utilise pour certains événements macabres dont il a le secret ; chasse à l'homme. L'un de ces animaux a subi quelques modifications magiques ; légèrement plus imposant que ces congénères, également plus sensible aux odeurs et au bruit qu'un chien normal. Un traqueur né, création de celui qui n'aime perdre.

-->
votre personnage est pressé de rentrer chez lui, il décide de prendre un raccourci, en passant devant une allée sombre, il entend des rires moqueurs puis aperçoit quatre hommes entourant un corps à terre et s’amusant à le frapper avec des sorts. Que fait votre personnage ? Tourner la tête, admirer le spectacle sans pour autant s'arrêter en chemin. Chacun est libre de ses actions, et ce dernier qui se retrouve sous les coups n'est sans doute pas innocent. Et même s'il venait à m'être, ce n'est pas son problème. Le jeune homme n'apprécie pas l'altruisme, rien n'est gratuit dans ce monde. Si une aide venait, par miracle, être apportée ; la paie serait en mesure de l'acte de bravoure. Mais il n'est pas courageux ce garçon, alors il n'aide pas.
si votre personnage avait l’occasion de rencontrer le roi en tête-à-tête comment se comporterait-il ? Bien, très bien, trop bien même. Le jeune homme connaît le principe de l'étiquette, il est tout à fait capable de faire honneur aux siens en présence de la royauté. Un visage de marbre, affichant un léger sourire de temps en temps lorsque cela est nécessaire. Parler lorsque la parole lui est offerte, sans pour autant oublier la légère mesquinerie liée à son nom. Un sarcasme de temps en temps, sans pour autant dépasser les limites qui lui sont imposées.
si le personnage avait le pouvoir de changer une chose dans le grand empire d’Angleterre, quelle serait-elle ? Le système actuel. Selon lui, chaque famille ne doit posséder ses propres terres mais une famille les possède toutes. Cela lui convient actuellement, puisque la famille royale n'est autre que les Lancaster. Mais si O'Hara devenait Roi, il n'accepterait pas cette division du royaume, aussi illusoire soit-elle.
si votre personnage devait choisir entre la vie de centaines d’innocents ou la sienne, quel serait son choix ? La sienne, sans aucune hésitation. L'explication n'est qu'optionnelle, mais il ne voit pas pourquoi il donnerait sa vie pour quelqu'un d'autre. Sa propre famille passe déjà après lui, alors des inconnus ou des proches... Aucune utilité.
quel est le pire secret de votre personnage ? et que ferait-il pour que celui-ci reste caché aux yeux du monde ? L'amour de la débauche, les soirées dans le monde moldu à boire, à se droguer et à forniquer. Les allées et venues du garçon dans ce monde qu'il est censé détester sont ce qu'il cache le plus précieusement. Pour protéger ce secret, il est prêt à aller jusqu'à la limite du raisonnable ; le meurtre. Après tout, sa famille n'a aucun soucis avec la mise à mort, de sang froid.
si votre personnage devait un jour participez au blood tournament, quels seraient ses points forts, ses points faibles ? Combien de temps et de quelle manière survivrait-il dans l’arène ? Il n'est pas courageux, il n'est pas loyal. La confiance n'est pas dans sa nature, mais il est rusé. Il sait se faire passer pour stupide, cachant son intelligence sous un amas de bêtises. Il est également celui qui peut faire croire au sauvetage, et demander une aide en retour avant de retourner sa veste. Un seul survivant, et il ne compterait pas mourir. Quitte à rester cacher pour survivre, et sortir le moment venu pour abattre les dernières cartes du jeu.
quel est l’avis de votre personnage sur les impurs ? Aimer ou ne pas aimer. Mauvaise question. Il voit en eux ces objets qui assouvissent ses envies, autant de débauche que de meurtre. Jeu de luxure ou jeu de chasse, ils restent de la chair. Bien que fascinant dans un sens, l'étiquette veut qu'il ne les aime pas. Du coup, il s'en soucie guère. Des jouets, peu importe le sens que prend ce mot.
comment votre personnage voit-il les purs ? Ils ne valent guère plus que les impurs. Ils sont également des jouets, fait de sang et d'os qu'il faut éliminer pour arriver à ses fins. L'étiquette en plus, se comporter correctement en leur présence est de mise. Il n'hésite néanmoins pas à se laisser aller au sarcasme, à l'insolence en leur présence. Dent pour dent, oeil pour oeil..
êtes-vous pour ou contre la royauté ? quel est votre avis sur la famille royale actuelle ? Ancien conseiller des McGregor, ces derniers n'ont pas vécu longtemps sur le trône d'Irlande. Selon le jeune homme, devenir conseiller de la famille royale peut la faire tomber. Se rapprocher de l'ennemi, entrer dans son cercle intime pour le faire tomber. Ainsi, il ne les aime pas mais ne le montre pas. D'agréable compagnie envers eux, le cerbère se fait croire en laisse avant de pouvoir mordre la main qui le tien.
quelle est votre opinion concernant les blood tournament  ? y avez-vous déjà participé ? Il n'a jamais participé, et ne participera jamais. Pureté de sang oblige, le gain est déjà appartenu. En ce qui concerne ses idées sur ces jeux, il n'en a guère de réelles. Il s'en fiche, ne souhaitant simplement pas qu'un impur lié à sa famille puisse gagner un jour. Aucun impur ne peut, selon lui, se considérer comme pur à la simple victoire d'un vulgaire jeu.
qui considérez-vous comme vos alliés ? Irivine, McGregor, Lancaster, Shafiq. Quatre noms auxquels il est censé être lié de façon bénéfique. Sottise. Selon lui, on ne s'allie à personne. Tout se termine constamment d'un couteau dans le dos, les alliances se font et se défont. Pour le moment, il baisse l'échine en leur présence, mais n'en pense pas moins.
qui sont vos ennemis ? et comment vous comportez-vous face à eux ? Archer et Rosebury. Ennemis du moment, il est persuadé que cela ne restera pas ainsi. Le jeune homme voit en cette famille Rosebury un moyen d'être encore plus proche de la famille royale. Il y a quelque chose à faire de ce côté là.
Potions

Sortilèges

Magie Noire

Métamorphose

Soin aux créatures

Défense

Botanique

Divination

Ambition

Agilité

Logique

Courage

Patience

Finesse

Force

Loyauté

Tolérance

Érudition

Esprit d'équipe
pseudo/prénom Nightlive (Valou).
âge 27 ans.
comment es-tu arrivé ? Je me suis perdu, j'ai suivi des crottes de lapins. Je suis tombé dans un trou, chute libre. Rien de cassé, me suis levé et PAF, j'ai trébuché sur le forum.
comment le trouves-tu ? moche Les gens sont pas sympas  
suggestions une pipe de Zaveid   .
autre autre.
the bloody throne - copie interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 14/05/2017
howlers : 20
silver sickles : 0
avatar : Adrien Sahores
credits : ava (C) flightless bird
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t910-sade-lorsque-l-etreinte-se-fait-mortelle#12379http://bloodtournament.forumactif.com/t844-sade-passion-de-luxur
grade 1

grade 1
Lun 12 Juin - 22:05
FAMILLE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 14/05/2017
howlers : 20
silver sickles : 0
avatar : Adrien Sahores
credits : ava (C) flightless bird
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t910-sade-lorsque-l-etreinte-se-fait-mortelle#12379http://bloodtournament.forumactif.com/t844-sade-passion-de-luxur
grade 1

grade 1
Lun 12 Juin - 22:06
PUR.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 14/05/2017
howlers : 20
silver sickles : 0
avatar : Adrien Sahores
credits : ava (C) flightless bird
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t910-sade-lorsque-l-etreinte-se-fait-mortelle#12379http://bloodtournament.forumactif.com/t844-sade-passion-de-luxur
grade 1

grade 1
Lun 12 Juin - 22:06
IMPUR.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 14/05/2017
howlers : 20
silver sickles : 0
avatar : Adrien Sahores
credits : ava (C) flightless bird
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t910-sade-lorsque-l-etreinte-se-fait-mortelle#12379http://bloodtournament.forumactif.com/t844-sade-passion-de-luxur
grade 1

grade 1
Lun 12 Juin - 22:07
A VOUS (cette semaine ou quand je reviens de vacances, je MAJ tout ça et met mes codes )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 98
silver sickles : 0
avatar : Evan Peters
credits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
grade 0

grade 0
Jeu 15 Juin - 1:14
Je crains de ne pas avoir pu te souhaiter la bienvenue, il me semble indispensable d'être le premier sur ta fiche de lien


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
Baltazar



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 07/05/2017
howlers : 193
silver sickles : 492
two way mirror : owen bautty, l'bâtard.
avatar : tarjei sandvik moe.
credits : ishtar (ava) anaelle (sign)
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t605-ciaran-imagine-all-the-peoplehttp://bloodtournament.forumactif.com/t602-ciaran-elles-ont-toutes-pour-moi-l-odeur-des-chrysanthemeshttp://bloodtournament.forumactif.com/t499-do-you-think-icarus-f
grade 2

grade 2
Jeu 15 Juin - 20:44
entre cousins, il nous faut un lien


fear of the dark
When the light begins to fade I sometimes feel a little strange


team bébé ciaran:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

s'adresse au peuple

Revenir en haut Aller en bas
 
Sade ♦ lorsque l'étreinte se fait mortelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faisons pâlir tous les marquis de Sade... [Perrine & Paris] *Terminé*
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum