intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 31/05/2017
howlers : 70
silver sickles : 40
two way mirror : erin, la déesse gardner.
avatar : shay mitchell.
credits : Lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
grade 0

grade 0
Sam 10 Juin - 1:21

Le goût du danger pouvait parfois grimper l'excitation et le plaisir. En tout cas Joanis adorait jouer un double jeu, même un triple. En fait il jouait un jeu différent avec chaque personne qu'il fréquentait, parce qu'il était un véritable caméléon. Pouvant se mouvoir comme il le souhaite, se cacher et être discret. Il est d'ailleurs étonnant qu'il ne soit pas allé faire sa scolarité dans la maison de Salazar Serpentard. Lui qui était tout de même un arnaqueur, un professionnel de la ruse et des magouilles. Sans doute que sa créativité ainsi que son érudition ont toujours été omniprésentes. Peut-être que sa véritable personnalité n'est pas celle qui le représente aujourd'hui ? Mais est-ce que lui-même savait qui il était réellement ? Question qui ne pouvait pas trouver de réponse de toute façon. Lui même ne le savait pas et il ne souhaitait pas le savoir. Préférant se complaire dans ses mensonges et dans sa quête de pouvoir qui allait porter ses fruits. Il en était sûr et certain, pour lui cela ne pouvait en être autrement. En ce moment il revêtait le masque de membre de la légion. Au départ il avait eu vent de cette légion, puis après du temps à chercher l'alpha il a réussi par trouver et l'a même intégré. Cela ne fait pas forcément longtemps qu'il s'y trouve, personne ne pourrait le soupçonner d'ailleurs. Lui le gigolo de luxe, celui qui adore servir les purs et qui pourraient tout donner. Encore un beau mensonge qu'il aime alimenter en étant la petite chose des purs, c'est ce qu'il arrive à faire croire.

Serviteur de la famille Irvine, il lui arrive d'avoir accès à la résidence, une petite partie c'est vrai. Rien d'intéressant normalement, mais il s'est dit qu'il fallait fouiller entièrement la maison qu'importe si la pièce semblait piteuse. Après tout l'apparence ne fait pas toujours tout, les familles purs ont beaucoup de secrets qu'ils aiment préserver. Il le sait désormais. En faisant son métier il a pu apprendre des petits secrets, des petites choses. Pour l'instant ce ne sont que des petits bruits, il n'arrive qu'à atteindre des membres peu importants. Mais il ne désespère pas, puisqu'il sait qu'avec le temps sa réputation va grandir et il va devenir encore plus prisé qu'il ne l'est maintenant. Joanis fouillait discrètement la pièce, il savait qu'il était seul et avait verrouillé une seule porte au cas où. Ne voulant pas s'enfermer pour ne pas trop attirer les soupçons. En plein dans la quête de quelque chose à trouver il n'était plus trop sur ses gardes. Si bien qu'il n'avait pas entendu que quelqu'un venait de rentrer. Tout à coup il se retourna et découvrit le visage de Nepherty face à lui. Son coeur rata un battement et il poussa un léger cri de surprise. Heureusement ce n'était que elle, pendant l'espace d'un instant il a cru que son manque de vigilance allait lui coûter chère. Heureusement ou malheureusement d'ailleurs ce n'était que la jeune femme, la partenaire, celle dont il se jouait. Du moins c'est ce qu'il croyait, puisqu'elle pensait la même chose de lui.

Relation complexe et douteuse, une descente vers les enfers qu'ils appréciaient et qu'ils entretenaient. Jalousie de part d'un être qui aurait voulu acquérir la pureté, le titre suprême de celle qui se tient face à lui. Elle possède ce qu'il n'a pas, le rang qui lui permettrait de se hisser à la place qu'il mérite. « Ce n'est que toi. Tu aurais pu prévenir que tu venais ici. Tu sais très bien que je garde toujours mon portable avec moi si quelqu'un d'important doit me joindre. » dit-il d'une voix suave. Il s'approchait dangereusement de la jolie jeune fille, mais gardait aussi une certaine distance. Comment des aimants qui ne pouvaient pas se rencontrer, jeu dangereux et attirant. « Qu'est-ce qui t'amène dans la demeure des Irvine. Je ne m'attendais pas à te voir ici. » dit-il en se rapprochant un peu plus du visage de la demoiselle pour qu'elle sente son souffle chaud sur son visage. Il effleura avec ses doigts la joue de l'ancienne impure, puis d'un coup d'un seul se retira pour prendre de la distance. Le jeu du chat et de la souris, bonnie and clyde chez les sorciers. Un duo étrange et fascinant qui n'attirait que le mal, des ondes néfastes et putrides. Rester à deux trop longtemps, c'est dépérir, mourir plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
 
(nepherty) bonnie&clyde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 5: Bonnie and Clyde.
» Si c'est une blague, elle n'est pas drôle (Clyde)
» (F) Barbara Palvin - On rejouera Bonnie & Clyde
» I'll never be good enough • Bonnie & Clyde
» SPLEEN ∑ COMME SI BONNIE FUMAIT CLYDE POUR PARTIR AVEC LE CASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum