intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Heal tomorrow - Andrea & Erin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 76
silver sickles : 0
avatar : Michael Fassbender
credits : Exception
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t346-andrea-vasilyeva-impur-legion-alpha-epouventard-disponible#2747http://bloodtournament.forumactif.com/t345-andrea-vasilyeva-impur-legion-alpha-epouventard#2743http://bloodtournament.forumactif.com/t208-andrea-vasilyeva-epou
grade 1

grade 1
Lun 29 Mai - 21:34

Un autre jour de travail qui s’écoule sans précipitation, il rompt des sorts qui cachent des trésors avec plaisir. Briseur de sorts pour Gringott’s n’avait rien d’une vocation, cela avait d’abord été une nécessité. Mais à force de faire son travail avec régularité et sérieux, il avait pu accéder à des trésors toujours plus fabuleux. Les gobelins ne lui faisaient pas plus confiance qu’à un autre, ces créatures n’accordaient pas leur confiance à une autre race, c’était impensable. Mais ils avaient compris qu’ils pouvaient confier des missions délicates et difficiles à Andrea. C’est pour cela qu’il se trouvait dans cette grotte à tenter avec des collègues de déjouer les sortilèges qui protégaient ce que l’on imaginait être le trésor d’un mage célèbre. Contre-maître, il mène la petite équipe pour les gobelins, donnant ses instructions avec l’assurance d’un homme qui fait ce métier depuis une petite vingtaine d’année. Puis soudain, alors qu’ils lèvent tous leurs baguettes à l’unisson, un contre-sort puissant ricoche contre la paroi rocheuse. L’éclair lumineux lui effleure le bras et il ressens une vive douleur, sa peau rougit puis noircit. Il fronce les sourcils en laissant échapper un chapelet de jurons tandis que le malheureux qui a fauté s’excuse piteusement. Il examine la brulure et finit par convenir qu’il serait plus prudent d’aller soigner ça à Saint-Mangouste. Un sort anti-douleur pour tenir la fin de la journée et ils se remettent au travail.

~

Il patiente à Saint-Mangouste depuis un moment. Il a vu un nombre innombrable de sorcier passer devant lui avec des blessures bien plus insignifiantes tandis que l’espace d’attente réservé aux impurs se remplissaient tout doucement. Comme si les sang-mêlés savaient qu’il serait plus rapide de se soigner eux-mêmes que d’attendre son trépas dans une salle capitonnée de l’hôpital. De fait ils ne sont que quatre péquenauds à se regarder en chien de faïence, un affrontement du regard silencieux pour savoir qui pourra passer le plus rapidement. Il est le premier à être arrivé après une journée de travail chargée, mais en pratique, il laissera une vieille dame impure passait entre les mains d’un médicomage avant lui. Puis finalement vient son tour.  C’est sans surprise qu’il reconnait la femme qui l’accompagne dans un bureau. Erin Gardner. Il incline respectueusement la tête devant la sorcière de sang pur, comme le veut la chartre du savoir-être du sang impur. « Bonsoir Madame Gardner, je vous remercie d’avoir l’obligeance de me soigner. ». Ce n’est pas la première fois qu’ils se croisent, elle est souvent là pour soigner les impurs et il en sait gré. Briseur de sorts est un sort qui expose facilement aux blessures, alors il est une sorte de client habitué de Saint-Mangouste, il a déjà donné dans toutes les catégories de blessures, mais les pathologies de sortilèges restent sa raison de visite la plus fréquente.

Il secoue son bras avec une légère grimace de douleur et découvre la plaie qui n’est pas très belle à voir. « Celle-là va laisser une cicatrice, non ? » . Pas qu’il en soit à sa première cicatrice, qu’il cherche à les éviter ou bien qu’il les compte. C’est juste une vision réaliste des choses. Entre son métier et ses activités parallèles, il n’est plus à une blessure près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 299
silver sickles : 615
two way mirror : pas encore.
avatar : Phoebe Tonkin.
credits : Eriam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
grade 2

grade 2
Ven 9 Juin - 23:32

Erin vivait encore une journée ordinaire à St-Mangouste. Pourtant la médicomage adorait son métier et ne se lassait pas de soigner des patients et de venir en aide aux autres. Au contraire elle aimait ça, car elle se sentait utile et elle savait qu'au moins sa présence sur cette Terre ne servait pas juste à enfanter et représenter le nom d'une famille importante d'Angleterre. Le phénix possédait de nombreux talents. Elle avait hérité du don de guérison, représentant la larme du phénix qui a la possibilité de guérir n'importe qui de toutes les blessures. C'est en ça que le phénix est un animal incroyable, il ne meurt jamais, possède une force incroyable, un don de guérison extraordinaire. L'emblème de la famille Gardner c'est dont elle fière, car d'un autre côté elle sait qu'il la représente parfaitement. Dans son caractère, dans sa manière d'agir elle est comme ça. Elle levait sa baguette et tentait de guérir une patiente qui avait raté un sortilège de métamorphose. Rien de bien méchante, elle se retrouvait juste avec un bras qui avait une texture étrange et qui était douloureux. A l'aide d'un sortilège et d'une option cela devrait aller, elle en était sûre. Voilà un petit moment que Erin exerçait son métier, ayant terminée ses études la jeune femme préférait largement la vie active à celle de la fac. Désormais elle pouvait s'assumer financièrement et ne plus dépendre de ses parents c'était déjà un plus. C'est vrai que cela n'allait pas durer longtemps, bientôt le mariage avec Zachariah allait arriver et les obligations et les contraintes reviendront à la charge. Enfin il ne fallait pas qu'elle pense à cela maintenant, cela allait la déconcentrer dans son travail. Désormais elle pouvait accueillir un autre patient. En espérant que celui-ci est un problème plus important que cette dame pure qu'elle venait de soigner. Ils venaient souvent pour rien, car ils savent qu'ils ont tous les droits. C'est ce que déplore Erin qui elle souhaite vraiment soigner des patients souffrants.

S'avançant jusqu'à la salle d'attente elle vit qu'il y avait trois patients. Des impurs qui attendaient qu'on vienne les soigner, bien sur ils n'étaient pas prioritaires et généralement l'attente était longue. Erin essayait toujours de faire du mieux qu'elle pouvait pour en soigner le maximum et être performante pour qu'il ne reste pas dans la précarité, mais parfois c'était compliqué. La salle d'attente pouvait être pleine et un pur arrivait comme ça sans prévenir et généralement il prenait le temps qu'il souhaitait. Heureusement lorsqu'un passe avec Erin cela est bref, mais si c'est avec un autre pur plutôt conservateur cela peut-être plus long. Enfin c'est un peu aberrant, mais malheureusement c'est la hiérarchie de la société actuelle que la lionne voudrait changer? Préférant se taire pour le moment elle attend le bon moment, sachant qu'un jour elle sait qu'elle tentera d'aider les impurs. L'homme qui se tenait devant elle, elle le connaissait. Ce n'était autre que Andrea, elle le soignait souvent en raison de son métier qui comportait des risques. Du coup avec le temps elle avait développé une certaine sympathique envers lui. Ils se dirigèrent vers une salle plus calme et elle remarqua que la plaie n'était pas jolie à voir, mais que cela devrait aller. « Je vous en prie. Je ne fais que mon métier monsieur. dit-elle toujours avec un ton calme.

Il fit une remarque sur la plaie tout en bougeant son bras ce qu'il n'aurait peut-être pas dû faire en fait. La plaie était vive et elle devait être traitée tout de suite. Rien d'alarmant pour le moment, puis Erin savait comment s'en occuper. Pour elle ce n'était qu'une formalité, après tout elle avait l'habitude de voir pire. Mais elle ne négligeait jamais une blessure aussi minime qu'elle pouvait-être. « Normalement non. Si je fais bien mon travail je pense que vous devrez vous en sortir sans rien et dans deux jours la douleur va disparaître. Laissez moi examiner ça que je puisse voir ce que je peux faire exactement. » dit-elle en déposant délicatement le bras sur une table pour pouvoir observer avec précision la blessure. Effectivement il allait falloir un bon sortilège tout de même. Il fallait qu'elle analyse encore un peu plus cette blessure, ne souhaitant pas utiliser le mauvais traitement. Quand même cela serait dommage de refiler des blessures en plus à un patient. Erin savait qu'il n'était pas venu là pour souffrir après tout, mais pour être soigné.


douce tempête.
le fleuve coule lentement, le torrent se réveille bruyamment .
Revenir en haut Aller en bas
 
Heal tomorrow - Andrea & Erin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» • I hope that tomorrow will be better
» Loni - Malfrat Heal 55
» Carnet d'adresses d'Andrea Parker
» Passeport d'Andrea Parker
» Frodon • It is useless to meet revenge with revenge: it will heal nothing.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum