intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez
 
seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oz Grierson

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 62
silver sickles : 0
avatar : andrew scott.
credits : schizophrenic.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t575-oz-grierson#6383http://bloodtournament.forumactif.com/t496-oz-what-is-dead-may-never-diehttp://bloodtournament.forumactif.com/t334-oz-you-re-where-dream
grade 0

seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre. Empty
grade 0
Mar 16 Mai - 15:05
seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre.
avec Braam Archer

Enveloppé dans une cape (accessoire qu’il ne portait guère quand il était encore un domestique), Oz se présente sur le perron d’albâtre un peu avant que ne sonnent vingt heures. Une pluie fine, mais continue, arrose tout Londres depuis le matin et les gouttes qui échappent à l’épaisseur de sa capuche dévalent son front et ses joues. Son inconfort est largement supplanté par la perspective de voir Jeyne. Ils en ont moins convenu qu’elle le lui a demandé mais, bien sûr, le serviteur s’est pressé d’obéir. Après qu’elle lui a assuré que son mari ne serait pas là – sans préciser les raisons ni les délais de son absence, il n’avait aucune raison de rechigner.

On le fait attendre dans l’entrée, sans lui indiquer pourquoi. Naturellement, on le débarrasse de son vêtement et on lui offre une serviette – qu’il décline. Les prunelles obliques s’attardent sur lui et les semelles ne se détournent pas tout de suite. Un an après qu’il ait gagné le Tournoi de sang, Oz ne relève plus la quantité d’attentions déplacées et d’oeillades malvenues qui persistent à le dévisager, à lui dessiner les contours. Pourtant, une chose l’intrigue sans qu’il ose non plus demander. Cette curiosité ne serait sans doute pas récompensée, du reste, alors il patiente sans réclamer. Qu’importe ce qui occupe Jeyne, il attendrait après elle une vie entière. Naïvement.

Forcément, son regard se froisse quand il découvre la silhouette de Braam Archer. Les billes qu’il promenait sur tous les détails de son environnement et sur aucun sont, d’abord, amenées au futur propriétaire des lieux, puis instamment déportées vers le sol. Dans la foulée, l’impur regrette deux choses : d’être légèrement en avance sur l’horaire convenu et de n’avoir pas essuyé l’eau de pluie dont il est détrempé. Il n’a aucune idée du piteux état dans lequel il paraît devant l’époux de Jeyne. Il sait, en revanche et avec une acuité de survivant, qu’il ne devrait pas même prétendre à se tenir devant lui. « Monsieur. » Absurdement selon son nouveau rang, Oz exécute une légère révérence. Sa première idée serait de se défendre. La seconde, de partir. Il tient debout et le coeur dans la gorge, ignorant si on prendra le temps de le saluer avant que de le renvoyer.
Revenir en haut Aller en bas
 
seigneur, ne jugez pas de son coeur par le vôtre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Quand mon coeur est aquarelle..
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» Coeur fléché...
» Le Throng nain du Seigneur Barulf !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum