intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Just Another Day In Paradis ~ Erin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 336
silver sickles : 0
avatar : Alejandra Alonso
credits : Blowssom.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t383-elizabeth-the-story-of-my-lifehttp://bloodtournament.forumactif.com/t382-that-s-why-we-re-making-headlines-elizabethhttp://bloodtournament.forumactif.com/t210-elizabeth-i-always-wi
grade 2

grade 2
Ven 12 Mai - 2:25

Just Another Day In Paradis
Erin Gardner
Il faisait encore nuit quand elle arriva à Sainte Mangouste, et Merlin savait que cette journée s’annonçait déjà désastreuse.  Pour commencer, elle avait croisé la catin de son frère qui arrivait pour travailler au palais. Elle avait l’air tellement fier d’elle-même, tellement confiante dans le fait qu’elle était intouchable qu’elle avait dû se retenir physiquement de ne pas lui écraser le visage contre le marbre des murs. Ensuite, son thé était froid et elle n’avait pas le temps de s’en refaire un elle-même, elle était trop fatiguée pour transplaner sans risquer de perdre un membre, et pour couronner le tout, il pleuvait. Rien qu’un Impervius ne pouvait guérir, mais tout de même. L’univers devait lui envoyer un message cosmique comme quoi cette journée allait être un calvaire du début à la fin. Sachant que ce soir, Père avait exigé une réunion familiale, et que donc, son cher et tendre frère ainé qui avait décidé de se fiancer avec sa catin la semaine précédente, se retrouverait forcément en leur compagnie ce soir, la jeune femme commençait à craindre l’aboutissement cette soirée qui s’annonçait être on ne peut plus joyeuse et agréable.

Sans s’arrêter, Elizabeth salua d’un signe de la tête les collègues qu’elle croisait, avant d’entrer dans son bureau. Elle lança presque son manteau sur l’une des chaises avant d’agiter sa baguette en direction de la bouilloire pour la mettre en marche, hors de question qu’elle commence une journée de travail sans une bonne tasse de thé. La jeune femme s’assit à son bureau, et ouvrit les dossiers des patients de la journée. Il lui restait une heure avant le début des consultations, elle avait largement le temps d’avancer sa paperasse d’ici là. La jeune femme prit une plume et commença le calvaire qu’étaient les documents administratifs. Elle ne releva la tête que lorsque le sifflement reconnaissable de la théière résonna dans le bureau. Du nouveau coup de baguette, elle se servit une tasse de thé, et la fit voler jusqu’à elle. S’installant plus confortablement dans son siège, Elizabeth entreprit de siroter son thé avant de fermer les yeux de plaisir. Déjà elle voyait cette journée s’améliorer nettement. Comment des gens pouvaient fonctionner le matin dans thé, ça elle ne le comprendrait jamais.

Rouvrant les yeux, Elizabeth regarda l’horloge au-dessus de la porte avant de froncer les sourcils. Erin était en retard. Elle qui était aussi maniaque qu’elle sur la ponctualité, ce n’était clairement pas dans ses habitudes. Une pointe d’inquiétude naquit en elle avant qu’elle ne l’écrase fermement. La Gardner était une grande fille, elle pouvait parfaitement se débrouiller toute seule. Franchement, elle devait bien l’avouer, lorsqu’elle avait découvert avec qui elle travaillerait en collaboration proche, elle avait failli hurler. Une Lancaster et une Gardner travaillant ensemble plusieurs heures d’affilée tous les jours. Le directeur avait-il des tendances suicidaires ? Pire, c’était la petite sœur de Jaden Gardner, la seule personne au monde qu’elle ne pouvait pas voir en peinture sans éprouver une intarissable envie de lui lancer sortilèges sur sortilèges jusqu’à ce qu’il soit réduit à l’état de cafard. Et devait-elle vraiment parler de la relation que la Gardner entretenait elle-même avec sa jeune sœur, Amelia ? Alors oui, Elizabeth n’était pas très optimiste quant à leur relation professionnelle. Et contre toute attente, et même si elle ne l’avouera jamais, Erin s’était montrée excellente dans son domaine, brillante même. Ça ne voulait pas dire qu’elle appréciait la jeune femme pour autant. Son simple nom empêchait cela.

Haussant les épaules, Elizabeth posa sa tasse de thé délicatement sur le bureau, et recommença à écrire. Un temps indéterminable s’écoula avant que la porte du bureau ne s’ouvre de nouveau, laissant entrer une jolie brune. Elizabeth releva la tête un instant avant de regarder ses papiers de nouveau tout en s’adressant froidement à la jeune femme qui venait d’entrer. « En retard, Gardner. »
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝


Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 299
silver sickles : 615
two way mirror : pas encore.
avatar : Phoebe Tonkin.
credits : Eriam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
grade 2

grade 2
Dim 28 Mai - 18:00

Encore une journée à travailler. Erin devait aller au boulot, cela ne la dérangeait pas tellement. Elle appréciait ce qu'elle faisait, cela a toujours été une vocation pour elle de soigner et de venir en aide aux autres. Du coup c'est lorsqu'elle fait son métier qu'elle se sent utile et en même temps à l'aise. Spécialisée dans la métamorphose elle a un avenir prometteur et d'ailleurs espère pouvoir grimper les échelons professionnellement, puisqu'elle sait qu'elle peut y parvenir. Pas forcément grâce à son prénom, car elle n'est pas mauvaise et n'a pas réussi juste parce que son nom est Gardner. C'est avec la force du travail et ainsi que de la volonté qu'elle a pu en arriver là. Dire qu'elle est pistonnée serait tout simplement de la jalousie, puisqu'elle était une excellent élève, obtenant toujours des résultats plus que satisfaisants. Bien que discrète, lorsqu'il fait exécuter quelque chose, elle était de bonne volonté et elle est exactement la même dans son métier de médicomage. Il était si tôt que la nuit était toujours présente, la ponctualité n'a jamais été le fort de Erin qui préférait faire les choses dans la précipitation. Généralement elle arrive toujours la dernière et justement c'est ce qui fait qu'on la remarque. Parce que même en essayant d'être discrète, elle n'y parvient pas.

Aujourd'hui s'annonçait être une journée comme les autres, du moins c'est ce qu'elle croyait. Erin travaillait avec Elizabeth Lancaster, la famille Lancaster oui. Grande soeur de cette Amélia qui une fois s'est humiliée face à Erin. Les lions contre les phénix, une guerre incessante qui continuera jusqu'à qu'un jour une famille tombe et courbe l'échine. En tout cas le phénix peut renaître de ses cendres contrairement au lion qui n'a qu'une vie, cela veut sans doute tout dire. La vision d'Erin est si différente de la vision des Lancaster et pourtant cela n'a pas empêché le prince hériter de se fiancer à l'impur. Au départ ce qui n'était qu'une rumeur s'est transformée en une réalité qui a été difficile à avaler pour les Lancaster. Au contraire pour la famille Gardner cela n'a pu apporter que du positif, puisque la réputation très conservatrice de la famille royale vient d'en prendre un coup. Mais bon c'était de bon guerre, puis dans le fond elle jubilait du fait que ses fiançailles puissent se réaliser. Cela allait forcément décrédibiliser l'hériter de la couronne, les mœurs ne sont pas si différentes que ça malheureusement. Marchant d'un pas léger, Erin ne se rendait même pas compte qu'elle était en retard et qu'en étant dans ses pensées elle ralentissait le pas de plus en plus.

Lorsqu'elle reprit ses esprits elle était dans la salle. Elizabeth déjà présente ne semblait pas d'être une humeur très sympathique. De manière générale elle savait très bien que sa collègue n'était pas un exemple d'amabilité, mais aujourd'hui on pouvait dire qu'elle battait les records. Erin qui n'était pas de mauvaise humeur préférait détendre l'atmosphère et ne pas la rendre encore plus électrique qu'elle ne l'était déjà. « Bonjour à toi aussi Elizabeth. » dit-elle en lui adressant un sourire un peu trop forcé c'est vrai. « Mon retard ne t'a pas trop impacté ? Tu as su t'en sortir sans moi. » dit-elle sur un ton un peu moqueur, mais c'était avant tout pour détendre l'atmosphère qui ne faisait que se tendre à mesure que le temps passait. Le pire c'est que la matinée ne faisait que commencer. Erin se servit une tasse de thé et commença à boire la boisson chaude en regardant sa collègue qui était toujours dans la paperasse.


douce tempête.
le fleuve coule lentement, le torrent se réveille bruyamment .
Revenir en haut Aller en bas
 
Just Another Day In Paradis ~ Erin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
» Description des Ruines de la Tour du Paradis
» Au diable les enfers, Au paradis des amours, Je suis libre.
» Terrae: Portail de l'Enfer ou du Paradis?
» Au paradis du poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum