intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
family dinners (archer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 20/03/2017
howlers : 235
silver sickles : 84
two way mirror : uriel vaugirard.
avatar : n. simoes.
credits : faust.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t301-beautifull-chaos-aodhanhttp://bloodtournament.forumactif.com/t300-mistral-gagnant-aodhanhttp://bloodtournament.forumactif.com/t198-melancolie-cruelle-ao
staff g2♕

staff g2
Jeu 11 Mai - 19:06
family dinners
ARCHER'S FAMILY
au travers des contrés verdoyantes de l'irlande, aux alentours d'une capitale anciennes, dans la demeure des archers un dîner guindé avait lieu. l'ennui t'engouait le sang. regard abstrait en découvrant tous ces membres. costume de hautes coutures pour s’accoutumer d'une élégance dont tu avais pris l'habitude. petit noeud papillon autour du col de la chemise blanche. presque ridicule. comme un pingouin. sourire aux lèvres en voyant tes frangins apprêtaient de la même manière. ce n'était pas un repas sans importance. au contraire. toute la famille était réunie. même les plus éloignés étaient conviés à cette réunion. une histoire de stratégie de polititque, à laquelle tu ne pouvais désormais plus te dérober. soupire d'une élégance modérée comme l'on t'avait inculqué. tu soupçonnais même la cohabitation avec liliana bien plus divertissante que des propos aberrant sur la situation actuelle. certes. beaucoup partageait tes mêmes idéologies concernant les impurs ou d'autres sujets important. pourtant tu ne pouvais t'empêcher de croire qu'il y avait une volonté de récupérer le pouvoir derrière tant d'ambition à l'égard de nos semblables les impurs. ta mère t'interpella, retour à la réalité. les invités commençaient à déambuler dans le hall. tu te tenais prêt à les accueillir entre braam et garrett. petit murmure : hâte que cela soit déjà terminé. ta mère te lança un regard noir, rempli de reproche. ton murmure n'avait pas eu l'effet escompté. pour seul réponse un sourire apparut sur tes lèvres. presque forcé. mais toujours charmant à l'inverse de celui de braam qui semblait souffrir d'une quelconque manière malgré la naturelle de son geste. à croire qu'il n'avait pas hérité du charme de leur paternel. petites moqueries dont ton gloussement vint révéler la présence.

À SAVOIR :
vous répondez comme vous voulez, privilégiez les réponses courtes les loulous, ça fera davantage avancer les choses. je reste dans le flou dans le poste afin de laisser chacun arriver puis que vous preniez les devants parce que de toute manière aodhan c'est un bohémien, il vit un peu dans son monde donc ne faîtes pas trop attention à lui
the bloody throne - toute copie interdite


@Ambrose Archer @Braam Archer @Elain Archer @Garrett Archer @Jeyne Archer @Katrina Archer @Saoirse Archer
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 377
silver sickles : 0
two way mirror : Le vieux, alias Ryodan O'Hara
avatar : Chris Wood
credits : (av) avengedinchains + Elain ♥ & (sign) EXCEPTION
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t239-garrett-ecrire-a-l-encre-de-mon-fleauhttp://bloodtournament.forumactif.com/t238-garrett-all-around-me-are-familiar-faces-lienshttp://bloodtournament.forumactif.com/t201-garrett-who-we-are-is
grade 3

grade 3
Jeu 11 Mai - 22:03
ARCHER'S FAMILY
family dinners
Le regard presque lassé, une raideur irradiait son corps, alors qu'il observait les premiers êtres de la famille Archer se profiler. Eux, les membres de la première branche, se tenaient en rang d'ognons, comme de parfaits petits soldats prêts à accueillir avec un sourire de façade tous ces êtres qui partageaient ce même sang, et ces origines communes. Mais il aurait donné cher pour échapper à ce repas de famille annuel, qui présageait déjà de discussions politiques qui ne l'enthousiasmaient pas du tout. Il se sentait à l'étroit dans ce costume pourtant sur-mesure, avec ce nœud papillon rétro qui étouffait sa gorge. Certains de ces êtres, qui pourtant faisaient parti de sa famille, connaissaient son plus lourd secret, tandis que d'autres s'étourdissaient dans l'ignorance. Et cela convenait parfaitement à Garrett, tantôt vu comme un infirme, un être fragile, tantôt perçu comme celui qui ne savait pas user de son don comme il aurait dû, ... Rares, finalement, étaient ceux qui se conduisaient avec lui comme avec un être normal. Ambition première du cadet de la première branche. Il était anxieux de sombrer à nouveau, lui qui s'exposait le moins possible aux yeux des êtres. Alors, oui, il aurait donné cher pour échapper à cet impératif familial, pour arracher ce nœud papillon et s'abandonner avec nonchalance sur son canapé avec un livre. Mais ce n'était malheureusement pas au programme. La réflexion d'Aodhan termina de lui arracher un sourire amusé, tandis que le regard de leur mère ne lui échappait pas non plus. « Si on se tient bien, peut-être qu'on sera dispensé de celui de l'année prochaine. » murmura-t-il à son tour, taquin, pour répondre à son cadet, comme un énième défi dans la salle d'entrainement, avant d'affecter l'air le plus charmant sur ses traits fardés d'un sourire de circonstance.

the bloody throne - toute copie interdite

Je tague @Sionann Archer aussi.



- Are you insane like me ? Are you strange like me ? -
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 107
silver sickles : 0
avatar : Katie fuckable MGrath.
credits : (c) Katie McGrath. Avatar fassylovergallery. Code signature par ALAS (Bazzart). Paroles par Rolling Stones (Paint it black). Gif (profil) par dc heroes tumblr. Blason (profil) par visenya. Gifs (signature) par lenaluhor tumblr. Tous droits réservés à leurs créateurs.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t689-jeyne-archer#8934http://bloodtournament.forumactif.com/t445-peut-on-hair-sans-cesse-et-punit-on-toujours-jeyne#4170http://bloodtournament.forumactif.com/t216-a-ses-pieds-glaces-l-
grade 0

grade 0
Ven 12 Mai - 16:15
family dinners
ARCHER'S FAMILY
À cette convocation familiale et solennelle, l'épouse étrangère n'avait su quoi répondre et s'en était vue incroyablement gênée aux premiers abords ; c'est qu'elle avait toujours été naturellement tenue à l'écart de ces cérémonies au manoir Gardner, distancer pour son sexe faible, ou au mieux n'y être assignée qu'à titre de parures et de décorations cérémoniels pour satisfaire l'orgueil démesuré de son géniteur. En dépit de son esprit farouchement opiniâtre dont elle avait hérité, la donzelle n'avait jamais eu la dispense d'émettre sa propre opinion, sinon, que d'opiner derechef (et tel qu'enseigné) lorsqu'on lui demandait dédaigneusement sa conviction quant à un sujet de moindre importance. Son père ne lui avait jamais permis d'ombrager le prestige de ses fils et héritiers ; mais Braam était de ses modernistes qui lui laissait plus de liberté qu'elle n'en demandait. Elle y prenait un véritable plaisir, alors qu'elle jouissait d'une véritable reconnaissance à ses côtés.
Ainsi, et sous les recommandations chaleureuses de la matriarche (qui s'était révélée être une parfaite et prévoyante maîtresse de maison depuis son arrivé chez eux), Jeyne avait revêtu une robe somptueuse, aux couleurs de sa maison d’adoption, mais dont les éclats rougeâtres des bijoux et des parures rappelaient, en revanche, sa foudroyante maison de naissance. C'est qu'elle était phénix avant d'être hippogriffe, dont l'incendiaire tatouage à la cuisse lui faisait office de piqûre de rappel.

À l'instar des autres membres de la branche principale familiale, la Gardner se trouvait dans le hall, tout juste flanquée aux côtés de son époux, dont le port de tête fière était pourtant dénaturée de toute arrogance. Elle lorgnait silencieusement ses beaux-frères et ses beaux-parents, les mains rejointes au bas de son nombril.
the bloody throne - toute copie interdite


paint it, black
I look inside myself and see my heart is black, I see my red door, I must have it painted black Maybe then I'll fade away and not have to face the facts it's not easy facing up when your whole world is black  ©️alas.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 433
silver sickles : 17
avatar : Ksenia Solo
credits : Pluplumes, EXCEPTION
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t599-elain-archer#7328http://bloodtournament.forumactif.com/t398-elain-the-luck-of-the-irish#3446http://bloodtournament.forumactif.com/t204-elain-talons-are-alwa
grade 1

grade 1
Ven 12 Mai - 19:46
family dinners
ARCHER'S FAMILY

Habitude familiale comme d'autres prennent leur repas ensemble ou un brunch le dimanche. Le repas annuel était une événement auquel on ne se dérobait pas. C'était un moment de se retrouver, tous ensemble, de discuter, d'avenir, de projet. Pas même lorsqu'elle avait été malade, enfant chétive, lui avait-on laissé rester à Londres. Les Archer étaient tous rapatriés en Irlande pour ce moment, égrainant régulièrement la vie des hippogriffes dorés. Marqueurs temporel aussi immuable qu'un anniversaire ou la fête de Noël. Elain n'avait rien contre, elle aimait bien retrouver sa grande famille. Même si l'idée de délaisser son laboratoire ou ses livres la chagrinait quelque peu. Comme d'habitude, elle avait répondu présente, arrivant avant le reste de sa famille, unique représentante de sa branche pour le moment. Elle s'était faite élégante, féminine, même pour cette soirée familiale, drapée dans une robe sombre aux reflets chatoyants, caméléon sous la lueurs des chandelles éclairant le hall. Les cheveux laissés libres dans son dos, simplicité si familière, soire sombre contrastant avec son teint laiteux.
Elle s'avança, saluant ses cousins ainsi que sa nouvelle cousine, souriant franchement à Garrett lorsqu'elle le vit, avant d'aller embrasser sa tante.

the bloody throne - toute copie interdite



   - Mind, use your power, Spirit, use your wings -
Revenir en haut Aller en bas
Invité

s'adresse au peuple

Invité
Sam 13 Mai - 0:36
family dinner
THE ARCHER'S FAMILY
Côte est d’Irlande. Les vagues se soulèvent et cognent contre la roche, s’acharnent. Spectacle impressionnant dont Braam ne se lasse pas. Il ferme les yeux et laisse ses boucles ébène flotter au vent. Déjà lorsqu’il était enfant, il aimait se réfugier sur les hauteurs dublinoises, et courir sur le sable en plein milieu d’une tempête, mais malgré les apparences, le psychomage n’est pas de retour au pays par nostalgie. Ce sont les affaires qui l’amènent. Des affaires familiales, qu’il redoute comme la dragoncelle. Tout comme ses ancêtres, il honore la tradition millénaire en se présentant au château à la date buttoir, accompagné de celle qui est à présent son épouse. Pas un Archer ne coupe à la réunion annuelle, et surtout pas les membres de la première branche. Le brun profite une dernière fois du paysage maritime avant de s’en éloigner, regagnant la demeure qui l’a vu naître dans une appréhension certaine. Braam offre à sa femme un baiser de convenance avant de rejoindre ses cadets, remarquant leur attirail commun non sans surprise. Il affiche un sourire narquois avant de s’adresser à eux avec le naturel d’un frère : “On ne change pas une équipe qui gagne.” dit-il tout en déposant un tendre baiser sur la joue leur mère, geste qu’il exécute avec toujours autant d’affection que lorsqu’il était encore gamin. Les premiers invités se présentent à eux et dès lors commence l’interminable défilé de poignets de mains. Si les princes de l’île d’émeraude sont sans couronne en ce jour, ils n’en restent pas moins médaillés. Exerçant pour la plupart au Ministère ou dans des institutions qui leur permettent de multiplier les découvertes, les Archer demeurent des souverains naturels. Un détail qui ne n’échappe pas au trentenaire, lui-même enchaîné à Jeyne Gardner pour une question d’alliance. Il préfèrerait encore être enfermé avec ses patients à Sainte Mangouste, loin de ses responsabilités d’héritier.

Le temps s’étiole et les Archer s’attablent sur ordre du patriarche, léviathan qui préside l’évènement à ailes déployées. Les victuailles arrivent et le premier sujet abordé est l’argent, une évidence qui ne trouble personne. On parle de comptes, de bilans prometteurs, puis les choses se gâtent. La politique s’en mêle, tandis qu’il cousin s’écrie : “On dit qu’une guerre se prépare. Il est temps de rendre leur dû aux McGregor.” Le regard de Braam se fait lointain. Les McGregor lui inspirent bien des choses, mais rien qui ne s’apparente à une rencontre sur un champ de bataille. Plutôt que de se soucier de leurs ennemis, il pense plutôt à la situation des impurs qui empire, aux tournois de sang et au sort qui attend peut-être son Hera. Il attend le silence et dit alors : “S'il y a une guerre, devrons-nous faire de la vengeance une priorité, ou oserons-nous aller de l’avant ? Puis, tenterons-nous d'élever les sang-mêlés avec nous ?” La monarchie est-elle toujours au goût du jour ? Il évite habilement de mentionner le trône, mais met le doigt sur la possibilité de renouer avec ce peuple qui les a trahis.
the bloody throne - toute copie interdite


@felim archer @cermait archer @arès archer @nathaniel archer empressez-vous de finir vos fiches, on vous attend aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 30/04/2017
howlers : 58
silver sickles : 38
avatar : Dan Stevens
credits : avengedinchains; XynPapple
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t593-ambrose-archerhttp://bloodtournament.forumactif.com/t472-ambrose-everywhere-is-freaks-and-hairieshttp://bloodtournament.forumactif.com/t258-ambrose-cold-like-the
grade 1

grade 1
Mer 17 Mai - 18:02
family dinner
THE ARCHER'S FAMILY
Yeux fermés, il prend un instant. Respirer. Sentir. Le vent de l’Irlande qui lui caresse la peau. L’odeur de la veille capitale qui lui chatouille le nez.  Un instant, un répit avant la tempête. Un calme qui le transporte, le renvoie à de vieux souvenirs d’enfance. L’Irlande lui manque. Une maison éloignée, le réconfort du chez-soi, un cœur apaisé dans ses plaines.  Il adore revenir, ne le fait que trop peu. Et quand Ambrose soulève ses paupières, il ne peut que se promettre de passer plus souvent. Une promesse qui se fait à chaque visite. Une promesse qu’il a du mal à tenir dans son quotidien mouvementé. Un dernier soupire heureux avant qu’il ne quitte son perchoir. Il s’était réfugié quelques minutes sur l’un des nombreux balcons de la demeure pour admirer son pays natal, mais l’heure des devoirs débutaient. La réunion annuelle des Archer était un évènement dont on ne pouvait s’échapper et Ambrose y tenait depuis aussi longtemps qu’il s’en souvenait. Enfant, l’occasion parfaite de revoir les êtres appréciés. Adulte, la politique régnant sur les lèvres.

Quand Ambrose regagne les invités, les Archer se présentent complet. Il se faufile entre les princes irlandais, non sans quelques salutations au passage, et prend place près d’Arès. Il écoute d’une oreille attentive les sujets abordés, se fait discret sur les bilans financiers, mais se fait fervent lors de mentions de négociations étrangères.  Lorsque l’un de ses lointains cousins jettent finalement le sujet attendu sur la table, Ambrose observe les réactions pour voir les approbations ou ceux qui s’opposent. La mention de McGregor allume un feu rare de haine chez les Archer, une étincelle que lui-même partage. Mais une guerre ? Sont-ils seulement prêts à cela ? Aux risques et aux sacrifices de cette implication, et ce pour une famille qui ne mérite certainement plus leur attention ?  S'il y a une guerre, devrons-nous faire de la vengeance une priorité, ou oserons-nous aller de l’avant ? Puis, tenterons-nous d'élever les sang-mêlés avec nous ? Les questions de Braam entraînent un silence lourd, réfléchi. Il ne fait aucun doute que certains clament déjà vengeance. Ambrose se doute que la plus jeune génération penche davantage vers l’oubli. L’ancien serpentard a un bref sourire sur les lèvres en entendant son père rouspéter contre les McGregor, cet homme d’orgueil pour qui une alliance est inimaginable. Une fierté transmise à son fils, et pourtant, qui est plus diplomate, alors Ambrose qui élève la voix tranquillement.  « La question serait davantage, que voulons-nous exactement ? Quel est notre but avant de se venger ou de s’allier ? Voulons-nous l’Irlande ? Voulons-nous détrôner ces Lancaster ? Voulons-nous la justice ? Dites-moi, pourquoi allons-nous nous battre?  » Il laisse ces questions en suspens. La vérité est qu’Ambrose, lui, il veut tout cela et qu’il est prêt à se battre pour chaque de ses raisons. La décision ne lui appartient cependant pas, mais il suivra quelle qu’elle soit.  « Il faut se faire réaliste, on ne pourra peut-être pas se venger en même temps que de gagner un royaume. Et si nous voulons une aide des sang-mêlé, il faut que notre ambition les touche aussi. Eux, ils ne veulent pas d’une guerre de familles, ils veulent des droits et une reconnaissance ! Nous pouvons tenter d’élever les sang-mêlé avec nous, mais encore, soyons persuadé que nous nous battons pour les bonnes raisons ! » Parce que le prix d'une guerre était chère payée et Ambrose en avait douloureusement conscience malgré toutes les ambitions qu'il possédait.
the bloody throne - toute copie interdite


AN END
HAS A START
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 433
silver sickles : 17
avatar : Ksenia Solo
credits : Pluplumes, EXCEPTION
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t599-elain-archer#7328http://bloodtournament.forumactif.com/t398-elain-the-luck-of-the-irish#3446http://bloodtournament.forumactif.com/t204-elain-talons-are-alwa
grade 1

grade 1
Mer 31 Mai - 14:20
family dinners
ARCHER'S FAMILY

Elain picorait dans son assiette, confortablement installée dans sa chaise. Du bout de sa fourchette elle repoussait les artichauts qu'elle n'avait jamais aimés, écoutant distraitement ses cousins discuter économie, sujet qui, depuis toujours, ne l'avait que fort peu intéressée. Elle savait que c'était sans doute là un tord, mais les chiffres abstrait qui s'alignaient, métaphore de l'imposante collection de gallions reposant dans leur coffre avait, et ce, depuis toujours, réussit à l'assoupir. Elle était donc là, distraite, mangeant doucement, lorsque le sujet en vient enfin à la politique, sonnant par la même la fin de cette torpeur dans laquelle elle était plongée. Elle se redressa sur sa chaise, écoutant les arguments de ses deux cousins, son menton nonchalamment posé sur sa main, son coude appuyé sur la table. Mauvaises manières qui ne s'affichaient qu'en famille. Elle les observait, Braam n'imaginant sans doute pas ce qui pourrait choquer les sang-mêlés dans ces propos. « Ambrose à raison. » Sa voix était douce mais ferme. Elle savait que son avis serait écouté dans sa famille, pas comme cela pouvait être le cas ailleurs dans le royaume. Car elle voulait faire comprendre un point à Braam, c'est que l'on ne peut parler pour les opprimés, lorsque l'on fait soi-même parti des oppresseurs, sans même le vouloir. Qui imaginerait un homme comprendre et parler des problèmes rencontrés par une femme ? Certainement pas elle. « Cette lutte est la leur, nous ne pouvons être que des alliés dans ce conflit, pas l'investigateur de ce dernier. » aider les sang-mêlés a retrouver une place, oui, mais pas le faire à leur place de manière condescendante. « D'autant plus que nous ne pouvons pas éparpiller inlassablement nos ressources sans savoir qui se tiendrait à nos côtés. » Car une guerre coute cher, même avec les sang-mêlés en alliés. Cela serait purement et simplement du suicide d'y aller sans d'autres alliés au sein des grandes familles du royaume.

the bloody throne - toute copie interdite



   - Mind, use your power, Spirit, use your wings -
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 20/03/2017
howlers : 235
silver sickles : 84
two way mirror : uriel vaugirard.
avatar : n. simoes.
credits : faust.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t301-beautifull-chaos-aodhanhttp://bloodtournament.forumactif.com/t300-mistral-gagnant-aodhanhttp://bloodtournament.forumactif.com/t198-melancolie-cruelle-ao
staff g2♕

staff g2
Dim 11 Juin - 19:30
family dinners
ARCHER'S FAMILY
Une réunion familiale dont l'ennui venait déjà titiller tes pensées. Les membres de la famille défilèrent un à un. Sourire -presque forcé- aux lèvres afin de les accueillir comme il se doit. Petit rire, quand le commentaire de ton frère parvint à ton audition. Si seulement cela était possible. Tous présents, la maîtresse de maison invita ses invités à se mettre à table. Enfin une partie plus amusante. Tu remarquas du coin de l'oeil la femme de ton frère aîné. Jeyne. Presque perdue au milieu de tous ses irlandais. Doucement et délicatement tu t'approches de la jeune femme et lui confesse : on s'habitude vite de l'ennui qui découle de ce genre de repas. Puis on y mange très bien. Petit clin d'oeil avant de retourner près de ton frère Garrett. Désormais assis à table, attendant avec avidité les délicieux mets préparés en cet occasion. Avant même d'être servi, le débat commença. Tu soupirais. Politique, politique, politique. Maître mot de ces réunions. Tu plaignais ton frère aîné, Braam, de devoir faire face à ce genre d'éléments. Tu étais bien mieux dans ta vie solitaire. Et finalement, après quelques minutes de silences lorsqu'Elain eut fini de parler, ta voix s'éleva. Nous ne devons pas mélanger nos idées et nos envies. Est-ce la volonté des impurs de vouloir s'allié à des familles. Leur haine envers nous est forte, ne risquons-pas qu'ils se retournent contre nous si nous nous allions à eux. N'oublions que nous sommes les méchants de l'histoire. Tu fis une pause. Presque blasé de participer à la conversation. Quant à l'Irlande, n'est-ce pas le cadet de nos soucis. je pense qu'il faut voir plus loin, plus grand. Voilà, c'était tout ce que tu avais à dire. Médiocre participation. Mais au moins ton père ne pourra dire que tu ne t'intéresses pas à la vie politique.
the bloody throne - toute copie interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 377
silver sickles : 0
two way mirror : Le vieux, alias Ryodan O'Hara
avatar : Chris Wood
credits : (av) avengedinchains + Elain ♥ & (sign) EXCEPTION
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t239-garrett-ecrire-a-l-encre-de-mon-fleauhttp://bloodtournament.forumactif.com/t238-garrett-all-around-me-are-familiar-faces-lienshttp://bloodtournament.forumactif.com/t201-garrett-who-we-are-is
grade 3

grade 3
Lun 12 Juin - 18:11
ARCHER'S FAMILY
family dinners

▬ Cousin : « On dit qu’une guerre se prépare. Il est temps de rendre leur dû aux McGregor. »
▬ Braam : « S'il y a une guerre, devrons-nous faire de la vengeance une priorité, ou oserons-nous aller de l’avant ? Puis, tenterons-nous d'élever les sang-mêlés avec nous ? »
▬ Ambrose : « La question serait davantage, que voulons-nous exactement ? Quel est notre but avant de se venger ou de s’allier ? Voulons-nous l’Irlande ? Voulons-nous détrôner ces Lancaster ? Voulons-nous la justice ? Dites-moi, pourquoi allons-nous nous battre? [...] Il faut se faire réaliste, on ne pourra peut-être pas se venger en même temps que de gagner un royaume. Et si nous voulons une aide des sang-mêlé, il faut que notre ambition les touche aussi. Eux, ils ne veulent pas d’une guerre de familles, ils veulent des droits et une reconnaissance ! Nous pouvons tenter d’élever les sang-mêlé avec nous, mais encore, soyons persuadé que nous nous battons pour les bonnes raisons !  »
▬ Elain : « Ambrose a raison. Cette lutte est la leur, nous ne pouvons être que des alliés dans ce conflit, pas l'investigateur de ce dernier. D'autant plus que nous ne pouvons pas éparpiller inlassablement nos ressources sans savoir qui se tiendrait à nos côtés. »
▬ Aodhan : « Nous ne devons pas mélanger nos idées et nos envies. Est-ce la volonté des impurs de vouloir s'allié à des familles. Leur haine envers nous est forte, ne risquons-pas qu'ils se retournent contre nous si nous nous allions à eux. N'oublions que nous sommes les méchants de l'histoire. [...] Quant à l'Irlande, n'est-ce pas le cadet de nos soucis. je pense qu'il faut voir plus loin, plus grand. »




Trouble passager de revoir Elain, à laquelle il rendit son sourire, avant de suivre le mouvement et de prendre place à table, Aodhan ne tardant pas à l'y rejoindre. Le repas commença, simplement, laissant les conversations se faire naturellement, jusqu'à ce que l'un de leur cousin dépose à leurs pieds le sujet qui aurait de toute manière été abordé tôt ou tard. Plus tardivement n'aurait pas déplu au cadet, mais il ne broncha pas, continuant à scruter son assiette, à manger du bout des lèvres les aliments qui s'y trouvaient encore, alors que le mot guerre était craché. Braam parla au nom des impurs, rêvant de plus, mais ce n'était pas une surprise. Ambrose souffla le vent de réflexion sur les objectifs de la famille, et Garrett se raidit en entendant son discours, craignant presque qu'il lui jette à nouveau au visage qu'il n'usait pas de son don de manière utile, révélant l'indévoilable. Il ne repoussait pas la guerre, mais parlait d'orientations et de raisons de se battre. Se battre, l'amertume brûlait ses lèvres, le souvenir de ses visions obscurcissant son regard, tandis que ses doigts se crispaient sur sa fourchette et que son appétit crevait au profit des différents discours. Elain prit la parole, soufflant d'autres vérités, mais l'idée d'une guerre... Puis ce fut au tour d'Aodhan de s'exprimer, d'avancer son opinion, tandis que cela renvoyait à Garrett cet engagement dans la Légion, cette idée d'être trahi... mais le contexte était différent. Et l'idée plus impérieuse, resplendissante d'une ambition plus vaste. L’Irlande comme un objectif ridicule. Lui-même soutiendrait ses ainés, parce qu'il connaissait leur valeur, ce mieux qui pourrait faire passer la pilule d'un univers oscillant entre monarchie et république. Mais, malgré tout, il jouait avec sa fourchette et sa nourriture qu'il ne toucherait plus, taciturne, silencieux jusqu'alors.

« Est-ce que vous avez seulement conscience de ce qu'une guerre coûtera ? Je ne parle pas d'argent. Mais de sang. De vies. On a beau vouloir œuvrer pour une vengeance ou un désir plus grand, la guerre... devrait pouvoir être évitée. » L'honnêteté au bord des lèvres, le sarcasme noyant sa langue, risquant de se déverser, sans qu'il n'ait levé le regard une seule fois de son assiette. Il avait rejoint la légion pour ça, pour éviter que ses visions deviennent réalité, et il avait l'impression de sentir l’oppression de ce destin nécrosé qui l'étouffait, poids sur son poitrail, avenir qu'il désirait si différent.

the bloody throne - toute copie interdite



- Are you insane like me ? Are you strange like me ? -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

s'adresse au peuple

Revenir en haut Aller en bas
 
family dinners (archer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» family dinners (archer)
» Commande pour un archer hobbit :)
» [Nouvelles Règles] Archer Satyre
» Julien Vogel... [Archer & Emissaire des nains]
» Lenwë Elensar [Archer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum