intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
Ayez foi dans celui qui fit l’expérience ! (Nessie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

s'adresse au peuple

Invité
Mar 9 Mai - 20:50
Ayez foi dans celui qui fit l'expérience !
Nessie Nightfury et Alexander Gardner
Je quitte le bureau, légèrement pressé, validant d’un regard les derniers articles. La une de demain n’offrira rien d’extraordinaire, comme plusieurs semaines. Le monde est entrain de s’éteindre dans une monotonie effrayante et nous le suivons avec nos petites vies mornes. Je m’ennuie. Profondément et j’ai bien peur que ce mal soit celui qui me cause le plus de soucis. Plus rien ne me passionne. L’énergie que je pouvais m’être dans mes écrits à disparus. Je fais toujours la même chose, sur les mêmes sujets. Le monde ne tourne qu’autour des mêmes gens. La nouveauté n’a pas sa place dans notre monde. Alors parfois je regarde l’autre monde et je les envie. Je rêve de guerre, de révélation, d’inconnu. Cette vision est la seule qui m’excite encore mais il me faut plus. Je veux faire vibre mes sens. J’ai donc eu une idée, elle sera sans aucun doute le début d’un nouvel éveil de mon esprit. Je ne veux pas vivre cette expérience seul. Je veux la vivre avec une personne de qualité. Et je sais exactement qui invité pour cette partie.
J’arrive à la volière postale. Pour un courrier officiel je ne veux utiliser mon faucon pèlerin. Le grand-duc du Daily Prophet impressionnera sans doute plus, bien que je pense que le destinataire de cette lettre soit au dessus de tout cela. Pourquoi lui… pour son talent, bien évidemment. Il est jeune, innovant tout en s’inscrivant dans la lignée de nos plus grands poètes. Il est beau. Il a un physique atypique qui ne demande qu’à être contemplé. Je me régale dans ses écrits, je me délecte de son corps et je sais que je m’enthousiasmerai pour son esprit. Il est la personne idéale pour mon projet. Je sais que mes sens ne pourront que s’éveiller un peu plus à ses côtés.  

Deux journées passent avant que je ne reçois un courrier. Le destinataire est Nessie Nightfury. J’ai enfin ma réponse. Je déplie le parchemin et je découvrir une écriture fine et élégante. Quel dommage que les livres ne soient achetables avec les feuilles manuscrites de l’auteur… nous perdons beaucoup à ne pas pouvoir observer le geste de l’auteur. Monsieur Nightfury accepte ma proposition devrais-je dire mes propositions. En effet, j’ai également demandé un entretien avec le jeune auteur, pour faire découvrir ses écrits aux lecteurs du journal. Je crois encore au pouvoir prescripteur de la presse et ce jeune homme mérite une plus grande reconnaissance que freine encore son jeune âge. Je dois l’avouer, cet entretien est pour moi l’occasion de rencontrer l’écrivain et de lui parler de mon autre projet. L’amortentia. Le désir en bouteille. Quoi de mieux pour exalter nos sens. Quoi de plus dur que d’y résister. Je veux tenter une expérience et j’espère que Nightfury sera de la partie. Cela ne peut marcher qu’avec un autre et je l’ai choisi. Je suis ravie de le voir accepter un rendez-vous et de le sentir prêt à relever certains défis. Je prends un papier, sur lequel je dépose une seule et unique goutte d’amortentia. Je donne rendez-vous à mon invité dans deux jours, à l’heure du thé. Lorsque la goutte touche le papier, je peux sentir son doux parfum émaner délicatement. Mon corps frissonne instantanément et mes pensées vagabondent dans un passé lointain. Je ferme les yeux, sachant que cette expérience sera à la fois un plaisir et une torture pour mon esprit.

Je regarde mon bureau, cherchant à voir si tout est en place pour recevoir le jeune poète. Le bureau se trouve dans mon salon, face à une bibliothèque qui prend l’intégralité du mur. J’y ai disposé plusieurs ouvrages de mon invité, dans lequel j’ai disposé quelques marques-pages bien moldus pour relever les extraits les plus intéressants, à mon sens. Ma plume à papote se repose sur son mouchoir, près de l’encrier. Sur la droite du bureau se trouve le salon, avec trois canapés qui entourent une petite table en bois. Sur cette table se trouve une boite. A l’intérieur, un flacon d’amortentia. Derrière le bureau, j’ai disposé la table avec du thé et quelques gâteaux. J’ignore si mon invité est gourmand mais l’odeur du thé m’a toujours apaisé. Nous avons besoin d’être totalement à notre aise pour mon expérience. Cela ne fonctionnera peut être pas mais d’après mes lectures je pense qu’une réelle affinité peut voir le jour entre Nightfury et moi.
Je me pose dans un des canapés. J’attrape un bouquin. Je me perds dans ma lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

s'adresse au peuple

Invité
Jeu 11 Mai - 2:23

AYEZ FOI DANS CELUI QUI FIT L'EXPÉRIENCE.
c'est sans doute la plus puissante des potions
Chez moi, mercredi, à 17h. District 8, au 2 Spiced Alley, à côté des rues marchandes.. Voilà la raison qui me poussa à quitter ma maisonnée aujourd'hui. Le rédacteur en chef du Daily Prophet m'avait convié chez lui afin de passer un interview pour partager mon expérience en tant que jeune écrivain. Une chose qui m'avait tout de suite plu en sachant que je saurais que les médias seront de mon côté mais aussi afin de pousser les juvéniles nés-moldus, comme moi jadis, à faire ce qu'ils rêvaient de faire depuis leur plus tendre enfance. Qu'ils ne pensent pas que leurs origines soient une barrière pour eux et qu'ils tentent le tout pour le tout, qu'importe les obstacles qui allaient rencontrer sur leur passage. Qu'ils ne songent aucunement à avoir une vie tranquille en jouant les domestiques dans la demeure d'une famille de sang-pur. Qu'ils n'imaginent en rien abandonner leurs études, cédant sous le poids des insultes de leurs camarades de classe... Enfin, je me disais également que cela serait l'occasion d'augmenter ma notoriété. Que malgré la bataille que j'avais mené pour avoir une place honorable, rares seront les hommes et les femmes d'un cruor plus appréciable qui préféreront l'oeuvre d'un sang-de-bourbe que celui d'un homme d'une position hiérarchique plus élevée. On juge par le nom inscrit sur la couverture, pas de l'illustration elle-même, du résumé ou même du titre. Seulement du nom de l'auteur, savoir si on le reconnaîtrait tout de suite ou pas. Pas la peine d'insister certainement pour vous faire comprendre à quel point je gagnais donc dans cette histoire. Je ne pouvais que y aller.

D'autant plus que je fus bien plus curieux de découvrir le projet que l'individu m'avait préparé. Touché à l'idée que je fus le premier à être interpellé pour participer à ce petit défis lancé. Sans parler de l'odeur émanant de la dernière lettre que j'avais reçu de sa part. Un parfum exquis réveillant les papilles. Un Nirvana de Saveur qui me pousserait sans nul doute à dévorer la feuille si seulement je n'avais pas pleinement conscience que l'objet de ma gourmandise se trouvait en réalité immangeable. C'était un arôme qui me semblait étrangement familier telle une réminiscence lointaine sans que je ne puisse cependant mettre un nom dessus. Aussi avais-je d'ailleurs abandonné rapidement mes recherches, préférant encore songer à cette prochaine rencontre et essayer de deviner plutôt ce que lui comptait faire.

Ainsi, après avoir préparé mon matériel d'écrivain tel que ma plume à papote, des documents, des livres et même ma machine à écrire, je finis par mettre l'ensemble dans une valise avant de finalement transplaner non loin de l'adresse donnée. Le District 8. Le District des Gardner. Je ne fus pas étonné de devoir retrouver l'homme ici puisque c'était à cet endroit même que résidait le reste de cette grande famille. Mais ce qui qui me surprit le plus, c'était certainement le fait de me rendre d'ailleurs à un endroit différent de la bâtisse principale ; sans doute aurais-je retrouvé mon chemin plus rapidement. Néanmoins, cela devait sûrement se comprendre aussi. À mon plus grand damne, si l'un des membres espérait peut-être me rencontrer, les choses différaient en ce qui concerne le reste de la dynastie. Dommage. Aurais-je un jour l'occasion de visiter leur belle demeure ? On verra bien. En attendant, je devais me contenter de pouvoir contempler une version réduite de la résidence. Je pris alors une grande respiration, me rendant compte que l'entrevue sera probablement le meilleur de ma vie, celle qui pourra bouleverser les choses. Une seule bourde et je pourrais dire adieu à tout ce que j'ai connu, trouver la rue, trouver un autre métier qui pourrait remplacer celui que j'avais occupé depuis tant d'années. Il ne fallait pas se le cacher ; aucun saurait satisfaire celui que j'avais dès à présent. Je ne pouvais faire aucune erreur. J'approchais donc de l'entrée, attendis quelques secondes. Et puis je sonnai. Patientant tranquillement, mais pas trop non plus. Je tremblais un peu mais je tentais également de garder le sourire. ≪ - Bonjour, c'est Nessie Nightfury ! ≫ m'exclamais-je afin de m'annoncer doucement. Espérant de ne pas m'être présenté un peu trop en avance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ayez foi dans celui qui fit l’expérience ! (Nessie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.
» Une nouvelle vie (PV Daniel Blake)
» Le truc le plus horrible que vous ayez mangé dans votre vie!
» Najim - Le soleil brille dans le regard de celui qui le regarde - UC
» Il y a deux types d'hommes : celui qui tient le blaster et celui qui creuse ... toi ... tu creuses. [ FB Kyrayc / Nyssa / Jilano ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum