intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.


Partagez | 
 
let's kill tonight (the death duet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 229
silver sickles : 35
avatar : jack falahee.
credits : freesia et queen mel pour le gif.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t421-half-in-the-shadowshttp://bloodtournament.forumactif.com/t411-lost-in-the-nighthttp://bloodtournament.forumactif.com/t202-cain-you-win-or-you-d
grade 1

grade 1
Lun 8 Mai - 0:47
- some of them want to abuse you -
Caïn O'Hara venait de passer une très mauvaise journée. Il avait de la chance, son visage ne trahissait aucun signe de cela, sans doute sa peau était t-elle trop habituée à prendre les traits durs de sa grimace habituellement posée sur sa face, son masque hautin, détaché. Dès sa sortie de la banque, le O'Hara s'empressa d'envoyer un hibou à sa chère cousine. Lorna. Jolie Lorna. Elle seule pouvait sauver cette triste journée, assurément. Le gamin avait beau être vice-président de Gringotts, il ne pouvait pas encore serrer l'empire financier dans ses griffes acérées. Il avait tant envie de se débarrasser de son supérieur, le seul qui lui faisait obstacle sur le chemin de la gloire. Et Lorna, ça, elle comprenait mieux que tout les autres. Sans attendre, Caïn il transplana vers le marché noir. Là-bas il se sentait à son aise, plongé dans l'obscurité d'un chaos que personne n'osait toucher. S'y prélassant tel un souverain, il passa quelques instants dans un casino clandestin. C'est là-bas que Lorna devait le rejoindre, encore un de leurs endroits privilégiés sur lequel ils régnaient en incontestés. Seulement, à quelques tables de là, un jeune homme l'observait, ne croyant faire qu'un avec les ombres. Mais Caïn il l'a remarqué, évidemment. Personne ne dévisage un roi comme ça, personne. Il a tout de suite compris qui était ce gamin. Légionnaire. Ses traits tirés vinrent s'apaiser et sa bouche former un rictus amusé. Qu'il était laid comme ça, plongé dans ses sales pensées. Sagement, il attendait que sa reine prenne possession des lieux pour rendre leur sanglant verdict. Ensemble.


a new royal family, a wild nobility no method in our madness, just pride about our maner
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 384
silver sickles : 0
avatar : gigi hadid
credits : bonnie (ava) & kat (sign) & caïn (sign/profil) & ciaran (sign)
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t449-lorna-hysteriahttp://bloodtournament.forumactif.com/t419-lorna-meaner-than-my-demonshttp://bloodtournament.forumactif.com/t231-lorna-bloodstream
grade 1

grade 1
Lun 8 Mai - 18:36
Ton humeur en cette fin de journée n’est pas des meilleures, frustrée par une journée en cage à remplir de la paperasse administrative que tu as trop longtemps négligée. C’est l’un des inconvénients à travailler pour le Ministère où tout est si procédurier, mais tu t’efforces de faire avec faute de choix. Dix-neuf heures sonnent et tu t’apprêtes à quitter  ton bureau lorsque tu reçois un hibou de ton cousin favori qui te demande de le rejoindre dans le casino où vous avez vos habitudes. Message opportun qui sauvera peut-être ce qui reste de ce jour. Tu transplanes sans tarder dans les lieux sombres qui te sont familiers et repères sans difficulté ton double installé dans un fauteuil dans un coin de la salle. C’est qu’il a fière allure le Caïn, royal parmi la plèbe qui peuple ce sous-sol vicié. Tu viens t’asseoir à ses côtés tout en remarquant son attention toute entière dirigée contre un individu à quelques mètres seulement. Tu suis son regard et la vision de cet homme qui vous fixe sans ciller t’irrite profondément. Tu n’as aucun doute sur sa basse extraction, son sang empeste l’insignifiance.  « La Légion ? » Tu craches ce mot comme la plus grande des infamies. Tes appétits sauvages se réveillent, cela fait un moment que tu n’as pas eu l’occasion de te défouler. Peut-être cet insolent détient-il une information utile à votre combat, bien que tu en doutes car nul impur un tant soit peu intelligent aurait osé vous dévisager ainsi. « On va s’amuser un peu ? » demandes-tu avec une lueur d’excitation dans le regard. Votre définition de l’amusement n’est pas de celles qu’on croise habituellement. Un sourire malsain étire tes lèvres alors que vous vous levez pour vous rendre vers l’arrière-cour, à l’abri des regards. Tu n’as pas besoin de te retourner pour savoir que l’être inférieur vous suit, marchant droit vers sa propre perte.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 229
silver sickles : 35
avatar : jack falahee.
credits : freesia et queen mel pour le gif.
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t421-half-in-the-shadowshttp://bloodtournament.forumactif.com/t411-lost-in-the-nighthttp://bloodtournament.forumactif.com/t202-cain-you-win-or-you-d
grade 1

grade 1
Mar 9 Mai - 0:27
Son regard froid fait mine de se balader sur son sombre empire, mais Caïn il n'a que l'attention fixée sur cet impur qui le dérange. Assis au fond de son siège qui se transforme en trône dans ses songes les plus fous, il sent d'un coup une présence à ses côtés. Il n'a pas besoin de se retourner pour deviner qui l'a rejoint. C'est Lorna. Il se sent enfin complet Caïn. Il détache son attention quelques secondes pour observer la femme à ses côtés. Elle est si belle, les ombres et la lumière venant embrasser sa peau ça et là. Mais dans ses yeux brillaient toujours le même feu, flammes qui faisaient écho aux siennes. « La Légion ? » Il n'a pas besoin d'acquiescer Caïn. Il sait cette question rhétorique. Elle a deviné. Elle devine toujours. « On va s’amuser un peu ? » Son coeur mort s'emballerait presque en voyant à quel point leurs âmes ne font qu'une. « Je n'attendais que toi. », murmure t-il comme une tendre promesse. Sa bouche s'étire de nouveau en un sourire amusé, imaginant déjà l'impur torturé. Se levant ensemble, les cousins rejoignirent l'arrière cour dans un silence des plus religieux. Partageant un regard complice avec Lorna, Caïn s'accouda nonchalamment contre le mur à côté de la porte, attendant que leur invité ne débarque à leur petite fête sordide. Puis le grincement de la porte brisa leur silencieuse harmonie et sans attendre, comme un réflexe des plus monstrueux, le grand brun toujours accoudé tendit le bras vers l'entrée. Son poing rencontra le nez du légionnaire et son sang souillé vint colorer de pourpre les graviers. Puis il éclata de rire Caïn, et son écho résonna contre les murs humides de la cour. « Il va falloir que je me lave les mains, elles sont sales. » Il se décida enfin à sortir sa sa baguette de sa poche, dont le bel ivoire fût taché par le sang du légionnaire. La pointant vers la porte, il récita « Collaporta. » tout en regardant sa cousine. Il la laissait commencer, lui donnait la vie du gamin comme offrande à sa bien aimée, sa moitié.


a new royal family, a wild nobility no method in our madness, just pride about our maner
Revenir en haut Aller en bas
avatar

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 384
silver sickles : 0
avatar : gigi hadid
credits : bonnie (ava) & kat (sign) & caïn (sign/profil) & ciaran (sign)
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodtournament.forumactif.com/t449-lorna-hysteriahttp://bloodtournament.forumactif.com/t419-lorna-meaner-than-my-demonshttp://bloodtournament.forumactif.com/t231-lorna-bloodstream
grade 1

grade 1
Lun 15 Mai - 23:42
« Je n'attendais que toi. » Des mots qui résonnent comme une caresse sur ta peau, l'annonce d'une communion ton esprit et le sien. Sans plus vous concerter, vous vous éclipsez loin de la foule et prenez vos aises dans la petite cour, heureux à la perspective de l'horreur qui se profile à l'horizon. Bien vite l'impur vient vous rejoindre, une naïveté qui lui coûtera cher. Tu te délectes de l'introduction que ton cousin t'offre, appréciant la douce mélodie du cartilage qui se brise sous la force du poing divin. Un flot carmin se répand sur les chairs, le sol. « Il va falloir que je me lave les mains, elles sont sales. » Ton rire se mêle à celui de ton double, qui vous assure de ne pas être dérangés en scellant la porte. Vos regards se croisent de nouveau et tu n'as pas besoin de mots pour comprendre qu'il te laisse ouvrir le bal, comme une chorégraphie que vous avez maintes et maintes fois exécutée.« Expelliarmus. » Avec grâce et agilité, tu t'empares de la baguette qui vient de s'élever dans les airs. Puis sans attendre, tu laisses la haine t'envahir tout entière, se déverser sans retenue dans tes veines jusqu'au point de non retour. Tu prononces alors la formule impardonnable. « Endoloris. » Extasie du spectacle de cet être répugnant se tortillant sous tes yeux. Ses cris déchirants résonnent entre les murs, une mélodie de souffrance dont tu te lasses au bout de quelques secondes. Tu agites ta baguette et les convulsions du corps ensanglanté cessent pour laisser place à des tremblements. Tu te rapproches lentement de ta victime et t'accroupis pour lire au plus près la peur dans ses yeux. « Et maintenant parle ou ce petit jeu va continuer jusqu'à ce que tu perdes la raison. » Tu ne lui promets pas la vie sauve en échange de ses confessions, toutes les personnes ici présentes savent parfaitement que seuls deux d'entre vous quitteront les lieux vivants.  




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

s'adresse au peuple

Revenir en haut Aller en bas
 
let's kill tonight (the death duet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Born to kill all lives...
» Mes Death Skullz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum