intrigue deux
the blood tournament
Impurs, we welcome you. We salute your courage and your sacrifice... and we wish you... A Happy Blood Tournament ! And may the odds be ever in your favor.

Partagez
 
Forget Tomorrow † Deirdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iseabail Irvine

s'adresse au peuple
in town since : 29/04/2017
howlers : 138
silver sickles : 100
avatar : nicola peltz
credits : Lachlan d'amour ♥
Voir le profil de l'utilisateur
grade 1

Forget Tomorrow † Deirdre Empty
grade 1
Dim 7 Mai - 16:31
Forget Tomorrow
Iseabail & Deirdre
Lonely nights like an endless spire :They don't take me higher,they just bring me down, frozen heart.It was bright 'til he brought the darkness

Y’a de colère et de la frustration dans sa tête. La même rengaine de dépit et de mépris qui s’engouffre et danse au milieu de son cerveau depuis qu’elle a eu la chance immense de trouver son âme. C’est si rare, qu’ils disaient. Un privilège. Un miracle. Et Iseabail a envie de cracher sur chacun de leurs mots. Ni privilège, ni miracle pour elle. Juste rage et déception. C’est de sa faute aussi, un peu trop naïve, un peu trop gamine. Elle s’est mis une attente derrière le mot âme-sœur, imaginant stupidement un chevalier servant. Après tout, c’était quelqu’un qui possèderait sa vie, son âme et son amour sans condition. De fait il ne pouvait que le mériter n’est-ce pas ? Il se devait d’être à la hauteur. Niet. Au final c’est jouer à la loterie. On peut toujours tomber sur un mauvais numéro. Sauf que dans son cas il s’agit de l’assumer pour toute la vie. La blonde ne veut pas du Rosebury. Ce n’est pas qui elle voulait. Pas qui elle imaginait. Et d’après les rumeurs qu’elle a entendu sur la relation qu’il entretient avec sa sœur elle n’a aucune chance.

Mais sur le long terme ça ne changera rien.

Depuis qu’elle sait, elle n’arrive pas à rester éloignée. Elle n’arrive pas à faire semblant. A le nier. Parce que c’est comme enfin voir, après des années passé dans les ténèbres. Même un arbre mort paraitrait soudain magnifique. C’est une bouffée d’air dans ses poumons clôt. Mais ça lui donne aussi envie de hurler. C’est fini. Elle ne peut pas se leurrer, elle ne peut pas imaginer s’être trompée. Son âme sœur est un Rosebury, il n’y a rien en lui qu’elle devrait aimer. Et ça ne change rien. Iseabail ne peut pas fuir. Au lieu elle fouille discrètement, elle grappille autant d’informations que possible, priant pour que l’une d’entre elle lui apporte un peu d’espérance. Mais plus apprends, moins elle veut savoir tout en étant strictement incapable d’arrêter. Paradoxal. Elle voudrait pouvoir s’éloigner mais ne peut pas s’empêcher de se rapprocher. Son destin est scellé. Aussi bien que si on lui avait mis un boulet au pied.

Alors il ne reste plus qu’une chose à faire. Et c’est pour cette raison qu’elle se rend d’un pas rapide vers l’appartement de sa cousine, une bouteille de whisky fermement serrée dans sa main. Aux grands maux les grands remèdes. Et si elle ne peut ni échanger son âme sœur, ni faire semblant de ne pas en avoir et qu’elle doit se retenir même pour ne pas aller voir en rampant un homme qu’elle n’est pas sûre de vouloir … il ne reste plus qu’a tenter de l’oublier ne serait-ce que pour quelques heures. Iseabail ne compte pas nécessairement révéler les raisons de sa visite à Deirde, mais elle sait en revanche que sa cousine ne la laisserait tomber sous aucun prétexte. Surtout pas si elle sent que la blonde a besoin de son aide. Plus que cousines vraiment, elles sont sœur. Du moins c’est l’idée qu’Iseabail se fait d’une sœur, une vraie, pas comme le simulacre de femme avec qui elle partage ce lien.

Elle arrive devant la porte sur laquelle elle cogne. Une fois. Puis deux. Et enfin jusqu’à ce qu’une silhouette familière se tienne dans l’embrasure de la porte. Elle sait que son visage révèle son conflit interne, sa rage et sa frustration. Aucun des deux n’est une émotion rare chez Iseabail, mais aujourd’hui tout est exacerbé. En guise de salut la blonde lève un peu plus haut la bouteille. « Journée de merde. » Une grossièreté qu’elle ne se serait d’habitude jamais permise. Mais aujourd’hui tout savoir vivre passe aux oubliettes. « J’ai besoin d’un verre. De pas être seule et peut-être de casser quelque chose. » Ses sourcils se froncent. « Mais pour ça, promis j’attendrais d’être partie de chez toi, je ne voudrais pas abîmer le décor » Puis elle contemple le visage de sa cousine fixement pendant quelques secondes avant de pencher légèrement la tête sur le côté. « Pourquoi est-ce que quelque chose me dit que tu as passé une aussi mauvaise journée que la mienne ? » A croire qu’elle a choisi le parfait moment pour se rendre chez Deirdre.
Made by Neon Demon


Terrible Love
But the horror? The horror was for love. The things we do for love like this are ugly, mad, full of sweat and regret. This love burns you, maims you, twists you inside out. It is a monstrous love, and it makes monsters of us all.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Forget Tomorrow † Deirdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Forget Alias Little Light. [Dc de Destiny.]
» 06. Forget to look to your left ? - PV Robbie
» D.C.V. ☩ « Never forget what you are, for surely the world will not. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum